L'ASPTT Albi, actuellement 8ème du Championnat de France de D1 Féminine est auteur d'une première partie de saison honorable. Avec 3 victoires face à l'Olympique de Marseille, l'EA Guingamp et le FC Fleury mais aussi 2 matchs nuls face au Rodez AF et au LOSC va tenter de rééditer ses performances voir faire mieux lors de la deuxième phase. 

Pour ce faire, comme ils l'indiquaient ces derniers jours, les entraîneurs veulent recruter lors de ce mercato hivernal et ils sont déjà passés à l'action puisque une première arrivée a été actée. 

C'est un visage familier des supporters Albigeois qui fait son retour à l'ASPTT Albi. Laura Condon, née à Castres et âgé de 20 ans, la milieu de terrain axiale est la 1ère recrue hivernale.

Après six mois passés aux USA pour tenter l'expérience américaine, Laura va retrouver un championnat qu'elle connaît bien.

Passée par le TFC dans ses plus jeunes années, où elle a pu connaître la D1 dès ses 15 ans, elle y passera 3 saisons pour 2 matchs de D1 et 10 de D2. Elle quittera Toulouse pour Albi en 2015. 

A Albi, elle ne comptera pas moins de 34 matchs de D1 dont 22 titularisations lors de l'ère Ogouyon lors de ses deux saisons. Elle retrouvera Myriam Benlazar au milieu de terrain mais fera la connaissance d'Yvonne Leuko, Arielle Roy-Petitclerc ou encore Stéphanie Bayo. 

Championne d'Europe U19 et vice-championne du monde U20, elle apportera toutes ses qualités de combativité, d'impact physique et permettra à Albi de gagner en maîtrise au milieu du terrain. Son association avec Yvonne Leuko promet de faire des étincelles. 

Après une première moitié de saison plus qu'honorable, les filles de David Conquet et d'Alexandra Fouillade (anciennement Saint-Jours) sont reversées, pour la seconde phase dans la poule Excellence. 

Finissant 5ème de leur poule, avec 3 victoires dont une contre le Toulouse FC récemment, les jeunes Albigeoises auront pour objectif de rivalier contre des équipes de structure professionnelle et pourquoi pas, accrocher une des trois premières places. Néanmoins, ce ne sera pas chose aisée vu les adversaires de l'ASPTT Albi dans cette seconde partie de saison. 

ASPTT Albi - FCG Bordeaux, ce match aurait dû se jouer dimanche dernier, le 17 Décembre à 14h30 au stade Maurice Rigaud. 
Suite aux intempéries connus dans la région albigeoise et à l'état du terrain, le match avait du être reporté. 
Cette rencontre se déroulera donc le Dimanche 21 Janvier à 14h30 à ce même stade Rigaud. 
Les détenteurs de billets du match ASPTT Albi - Bordeaux prévu le 17 Décembre seront valables le 21 Janvier. 
On vous attend nombreux pour soutenir les Albigeoises, une semaine après leur déplacement à Soyaux. 

Le loto de l'école de football de l'ASPTT Albi a eu lieu ce mercredi 20 Décembre au Foyer du stade de Caussels. 
Plus de 80 enfants se sont réunis à cette occasion. Un événement organisé par Alain Cros et mené de main de maître par Saïd El Jattari et Christophe Ichard. Sous l'implusion d'Aïvi Mitchaï, tous les enfants sont repartis gagnants et avec le sourire.
Merci aux généreux donateurs, Sport 2000 et Mcdonald's pour les cadeaux ! 
Un bel événement qui permet de terminer cette année 2017 riche en émotions. 

L'ASPTT Albi est actuellement classé 8ème sur 12 équipes. Une belle performance pour les joueuses de Patrice Garrigues et de Théodore Genoux.
Ce sont des entraîneurs souriants que nous avons rencontré pour faire le bilan de cette première moitié honorable.

Quel bilan pouvons nous faire à la mi-championnat ?
On a pas mal d'enseignements à tirer. Notre solidité défensive avec comme matchs références les victoires de Guingamp et de Marseille, notre bloc équipe qui est bien en place et qui est difficile à manœuvrer pour nos adversaires. Il faut se rappeler que sur les deux premiers matchs, (défaite contre Montpellier 0-7 et à Bordeaux 3-1), on encaisse dix buts. On a beaucoup travaillé là-dessus et on a fait de gros progrès. Je mettrais aussi en avant notre force mentale qui a permis de gagner des matchs compliqués à Marseille ou contre Fleury.

Quels sont les axes d'améliorations de ce groupe ?
Indéniablement, ce sont les coups de pieds arrêtés. Qu'ils soient offensifs ou défensifs, on n'est pas assez performant dans ce domaine. Après dans le jeu, il faut qu'on ait davantage de maîtrise et que l'on arrive à varier nos attaques. Puis offensivement, on doit plus oser, tenter notre chance et que nos attaquantes soient plus égoïstes, plus tueuses. Les filles gagnent en complémentarité au fur et à mesure des entraînements. C'est encourageant. Je suis convaincu que si on travaille sereinement, on se maintiendra rapidement.

Vous attendiez à de tels résultats en démarrant la saison ?
On avait confiance. On aurait même pu faire mieux. On a des regrets, le match du Paris FC, le match de Rodez. On aurait pu être à 14, 15 points. L’objectif est toujours de se maintenir. C'est très serré, les promus se sont vraiment bien renforcés. Les mois de Janvier et Février vont être décisifs mais on a quand même un match en retard qui pourrait nous faire passer 5ème.

Peut-on s'attendre à voir de nouveaux visages du côté albigeois cet hiver ?
Oui on aimerait bien se renforcer avec une joueuse supplémentaire dans le secteur offensif mais globalement, on est satisfait de notre effectif. Juste une ou deux retouches.

Les Albigeoises devront donc réaliser une seconde partie de championnat convaincante si elles veulent évoluer au meilleur niveau national l'an prochain.

Toutes les Actualités