Ce week-end, il y en a pour toutes les catégories à l'ASPTT Albi. 

Du côté féminin, la D1 se déplace à l'autre bout de la France pour disputer la 4ème journée à Lille. Coup d'envoi aujourd'hui à 19h00. Ce soir également, la DH encadrée par Xavier FEUCHT reçoit Eaunes à 20h à la Guitardié.
Les U18F, sous la houlette du duo POLICARPO / SALLE, tentera de rééditer sa performance passée. Cette fois-ci, ce sera face à l'Entente Jeunesse Croix Daurade à 15h à la Guitardié. Enfin, les U15F recevront St-Sulpice à 16h sur le Synthétique.

Du côté masculin, la PL va à Dourgre. Le coup d'envoi est prévu à 20h. L'équipe encadrée par François BRISSONET reçoit Brens, à 18h à la Guitaridé.
Les U17 se déplacent à Carmaux pour jouer à 17h00. Les U15 de Laurie Saulnier, forfait pour le match de D1 à Lille, reçoivent l'Entente Brens/Cadalen. La rencontre devrait démarrer à 14h30 à la Base de Loisirs de Cantepau. Les U15 Excellence reçoivent eux St-Sulpice à 14h.
Du côté des U13, 3 équipes engagées ce week-end. Une première à Gaillac, une seconde à Graulhet et la troisième à Castres.

Du côté des tout petits et toutes petites, Dimanche, c'est la journée de rentrée. Les U7, à Carmaux, départ des rencontres à 10h. Pour les U9, ce sera du côté de Carmaux également mais à partir de 14h.

On souhaite à tous, petits, petites, grands et grandes de prendre énormément de plaisir sur l'ensemble des terrains. 
#EnsembleDevenonsGrands

Dejana STEFANOVIC – 20 ans – 05/07/1997- Ancien club : Etoile Rouge de Belgrade

« C''était mon rêve de jouer en France »

Bienvenue à Albi Dejana ! Quel est ton premier souvenir de football ?

Mon meilleur souvenir de foot,  c’est quand j’ai été élu «Meilleure Espoir» du Championnat lors de la saison, 2015/2016, c'était ma meilleure saison. Puis cette année-là, j'ai eu un trophée pour avoir inscrit le plus beau but de l'année.

Parles-nous de ton parcours sportif et notamment de ta saison précédente.

J'ai commencé le foot à 7 ans. J’ai joué avec les garçons jusqu'à mes 12 ans et après j’ai commencé à jouer avec les filles dans ma ville, Kragujevac. Après je suis partie à Belgrade où j’ai joué à l’Étoile Rouge et en même temps j'ai étudié là-bas.

Quelles sont tes premières impressions sur l’ASPTT Albi ?

C''était mon rêve de jouer en France, dans un des meilleurs championnats du monde. Je connaissais déjà Kristina et Milica qui jouent à Albi. En étant en contact avec elles, j’ai décidé de venir en France. Mon intégration est facile parce que je connaissais Kristina et Milica, on habite ensemble donc c’est vraiment agréable. Mes premières impressions sont positives, on travaille beaucoup pour progresser et c'est un club familial avec un bon staff.

Dis-nous en plus concernant ton profil sur le terrain, tes qualités.

Je joue latérale gauche. J'ai une bonne frappe, j'ai un bon jeu de tête et j'aime bien aller vers l’avant.

Quels sont tes idoles et tes références dans le foot ?

J'aime les profils de joueur comme Marcelo, mais pour moi, le meilleur joueur dans le monde c’était Ronaldinho, il faisait rêver.

Tes objectifs pour la saison ?

Mes objectifs avec le club sont de finir le championnat dans le top 6 et de devenir titulaire en faisant mes preuves.

L'ASPTT Albi continue sa structuration. Pour ce faire, le club pourra s'appuyer sur le soutien de Mcdonald's pour les 3 prochaines années. Les deux parties ont alors réalisé une journée d'échange où les joueuses de l'ASPTT Albi grandes et petites ont découvert les coulisses du restaurant Mcdonald's Lescure. 

Partenariat illustré : https://youtu.be/gWc_FghEGdM 

Score : Albi 0 – 1 Soyaux 
Score à la mi-temps : 0 – 0 
But : Tandia 94ème  
Spectateurs : 700
Arbitres : Solenne Bartnik assistée de Pierre Canil et Arthur Menager

Albi : Lambert – Mitchai ©, Cazes, Rouzies, Belkhiter – Roy-Petitclerc, Bayo (Khoury 46ème), Benlazar, Hanni (Policarpo 76ème) – Cazeau, Mijatovic
Non utilisées : Manuel, Schlepp, Massibot
Avertissements : Cazes 53ème, Mijatovic 75ème, 86ème Cazeau

Bordeaux : Munich – Deschamps, Rougé, Verges, Boudaud – Nakkach (Couturier 83ème), Tandia, Bourgouin – Clérac (Courel 80ème), Babinga (Dumont 61ème), Blais
Non utilisées : Moinet
Avertissements : Boudaud 29ème, Blais 76ème

L’ASPTT Albi s’est inclinée pour la troisième fois de la saison en autant de matchs. Ce coup-ci , les Albigeoises ont encaissé l’unique but du match à la 94ème minute. Au bout du temps additionnel sur un corner de Courel, entrée en cours de jeu, c’est Tandia qui s’est élevée plus haut que tout le monde et tromper une défense Albigeoise stoïque. Pourtant, au terme d’un match plaisant et équilibré, le match nul aurait été logique.

Les Albigeoises pouvaient compter sur le retour de leur capitaine Aivi Mitchai et des qualifications in extremis de Policarpo et Roy-Petitclerc. Ce sont les Albigeoises qui sont entrées le mieux dans la rencontre. Dès la 5ème minute, lancée idéalement par Benlazar, Cazeau déportée sur le côté gauche butte sur Munich. Soyaux répond rapidement avec un coup franc lointain de Nakkach. Elle a cherché le côté ouvert de la cage défendue par Lambert mais cette dernière se détend parfaitement. A la 9ème minute, suite au corner frappé par Nakkach, encore elle, c’est Boudaud qui surgit au 2nd poteau mais sa tête puissante est trop croisée. A la 16ème, suite à une perte de balle de Belkhiter, Bourgouin en profite sur son côté droit, repique dans l’axe mais écrase trop sa frappe. La réponse Albigeoise est cinglante, Mijatovic lance Cazeau plein axe mais le retour de Boudaud l’empêche d’armer sa frappe. Sous une chaleur estivale et dans un angle fermé, Bourgouin déclenche une frappe puissante mais Lambert parvient à détourner sur son poteau (37ème). Pour clôturer ce premier acte, c’est Albi qui repart de l’avant. L’enchaînement de Mijatovic, suite à la déviation de Cazes, restée aux avants postes pour l’occasion, ne parvient pas à tromper une Munich bien présente dans la partie.

Albi craque en fin de match
Au retour des vestiaires, le duo Garrigues-Genoux lance Khoury, absente depuis la fin de la saison passée pour apporter plus de percussion sur le front de l’attaque. Néanmoins, c’est Soyaux qui est le plus dangereux dans ce deuxième acte. Il faut la présence de Cazes pour détourner les frappes successives de Blais (54ème). 3 minutes plus tard, c’est la barre transversale qui vient sauver Albi sur une frappe de Clérac, étrangement seule aux 6m. Ce sont les Albigeoises qui sont les plus dangereuses en fin de match mais entre approximations techniques et mauvais choix, elles ne parviennent pas à forcer le verrou soljadicien. Cazeau (56ème), Belkhiter (73ème) ou Benlazar (78ème) étaient pourtant pas loin … C’est finalement Tandia, sur un corner, au bout du temps additionnel qui envoie le ballon mourir dans le petit filet de Lambert.

Soyaux repart donc en Charentes avec les 3 points de la victoire alors que les Albigeoises devront attendre avant de récolter leurs premiers points dans ce championnat.

P.Garrigues (Entraîneur d’Albi) : « Il faut relever la tête et rebondir à Lille. Le match nul aurait été logique mais on prend encore un but sur coup de pied arrêté alors que l’on a pas été battu dans le jeu. Je suis quelque peu abattu mais on ira à Lille avec de l’ambition, en étant conquérant. Je suis sûr qu’on va y arriver ».

Arielle Roy-Petitclerc (Joueuse de l’ASPTT Albi) : « C’est une déception. On avait le contrôle du match mais on n’a pas réussi à marquer. On a le devoir de se remobiliser pour aller chercher des points importants pour le maintien à Lille. On est très déçues mais il y a des points positifs. On va devoir continuer à travailler. »

La Dépêche du Midi
Crédit Photo :
Vincent CERE

Léa MASSIBOT - 23 ans - 14/01/1994 - Ancien club : Dijon FCO

« Mes objectifs ? Le maintien en D1 !  »

Bienvenue à Albi Léa ! Pour commencer, d’où te viens ta passion du foot, qui te l’a transmise ?

Je joue au foot depuis l'âge de 5 ans. Mon oncle était gardien de but étant plus jeune et mon grand-père était arbitre et président d'un club. Le foot a toujours été une affaire de famille.  

Quel est ton premier souvenir de football ?

Le souvenir le plus marquant pour moi aura été d'avoir passé trois jours à Clairefontaine, avec les garçons de St-Yorre, à l'occasion du Mozaïc foot challenge. Le parrain cette année-là était Christian Karembeu... autant dire que c'est vraiment impressionnant. C'était la première fois que nous jouions contre de grosses équipes : PSG, Auxerre,... Je pense que tout le monde en garde un très bon souvenir. Clairefontaine ce n'est pas rien !

Parles-nous de ton parcours sportif et notamment de ta saison précédente.

Pour mon parcours sportif, j'ai commencé à 5 ans dans l'équipe de mon petit village, Mariol. En poussin 2e année, je suis partie jouer à Saint-Yorre, toujours avec les garçons. Je suis restée au sein de ce club jusqu'en 15 ans 1ere année, j'avais dû demander une dérogation pour cette année-là. Dès l'entrée au lycée, je suis partie jouer à Yzeure, où j'ai suivi un cursus en sport étude. Je suis restée 4 ans dans ce club, qui était à l'époque en D1. J'ai joué en U15, U18 et DH la première année puis j'ai fait une saison en U19 nationale pour me retrouver à intégrer le groupe D1, où j'ai pu jouer quelques matchs. Ensuite, je suis partie jouer en D2 à Dijon jusqu'à la saison dernière.

L'an dernier, je revenais de mon rétablissement des croisés. Je n'ai pas commencé la saison. J'ai réintégré le groupe en novembre et repris la compétition en décembre, dans les buts pour terminer la saison. Nous avons manqué la montée en D1 de 1 POINT !! Donc on peut dire que c'était une saison particulière.

Quelles sont tes premières impressions sur l’ASPTT Albi ?

Albi est une ville très agréable à vivre. En ce qui concerne le club, j'ai été bien accueillie et intégrée. Les entrainements spécifiques gardiens sont très bien amenés et très intéressants. Il est toujours intéressant d'avoir différents points de vue, ça permet de voir les choses sous un autre angle et donc de pouvoir progresser à divers niveaux.

Dis-nous en plus concernant ton profil sur le terrain, tes qualités.

Par rapport au profil, je ne suis pas très grande mais j'ai d'autres qualités comme l'explosivité. J'essaie de mettre du sens dans ce que je fais, dans les exercices proposés.

Quels sont tes idoles et tes références dans le foot ?

Jérémy JANOT parce que je suis fan de l’ASSE et qu’il a un peu le même style de jeu que moi  et Hugo LLORIS.

Tes objectifs pour la saison ?

Le maintien en D1, évidemment !

Toutes les Actualités