Garrigues/Genoux : «On pouvait pas se permettre aujourd'hui de passer à côté»

Ce sont des coachs albigeois heureux qu'on a retrouvé à la fin de la rencontre glanée sur la plus petite marge contre Fleury (1-0). Une courte victoire suffisante pour grimper de deux places au classement, en passant de la 10e à la 8e place et dans l'objectif du maintien.

Patrice Garrigues

Votre réaction à chaud sur ce match, cette victoire est est importante ?

Oui un grand plaisir de repartir de Fleury avec les trois points bien évidemment, d'autant plus que le résultat n'est pas volé. Parce que sur le nombre d'occasions qu'on a eu, on doit tuer le match bien plus tôt et ça aurait pu éviter toute cette tension et cette frustration de la part de Fleury à la fin du match. Après voilà les filles ont bien répondu à ce qu'on avait préparé, à nos attentes et donc ça s'est vu sur le terrain. C'est une grosse satisfaction, d'autant plus qu'on regardait quand même derrière nous [au classement]. Et puis on a vu que Marseille avait perdu [2-0 contre le LOSC], que Rodez avait fait match nul [2-2 contre Bordeaux] donc pour nous c'est un petit pas de plus vers le maintien.

Vous faites le doublé contre Fleury, puisque vous gagnez le match aller 1-0 et aujourd'hui le match retour. On a senti que c'était important comme match pour l'équipe ?

C'était très important, parce que maintenant on est dans le "money time", il reste de moins en moins de matches et tous les points vont être décisifs, d'autant plus contre des adversaires, qui sont "directs". C'état un match capital [à remporter]. Surtout en nombre de points, on était pas très bien parce qu'on a enchaîné deux contre performances, donc on était un peu dans une mauvaise dynamique, une mauvaise spirale. On est venus ici avec de l'ambition sans trop savoir où on mettait les pieds, donc c'est un grand plaisir [cette victoire].

Au sujet du but de Pilar Khoury

Ce genre d'action, on l'a retrouvée mainte fois dans le match. Des face à face dans le match, on en a eu plusieurs et je pense qu'on aurait pu sincèrement mettre un ou deux buts de plus.

Vous avez "gâché" plusieurs occasions ?

C'est vrai. On doit plier le match bien plus tôt, j'en suis convaincu, je dirais que c'est le point négatif de ce match. Après on va pas être trop exigent, on repart de Fleury avec les trois points, c'est très bien. Mais sur ce genre de confrontation directe, il faut tuer le match bien plus tôt. D'autant plus que par le passé [dans cette saison] on a eu quelques expériences négatives, on s'est fait remonter contre Soyaux, on prend un but à la dernière minute contre Bordeaux, on sait que nos fins de matches peuvent être compliquées et rester à 1-0 comme ça aussi longtemps c'est se mettre dans la délicatesse. 

theodore genoux patrice garrigues asptt albi

Théodore Genoux

C'est une belle victoire je pense aujourd'hui pour vous ?

Déjà moi je pense que c'est mérité par rapport aux situations franches qu'on a eu, qui ont été plus nombreuses que Fleury. On avait mis un plan de jeu assez défensif, pour bloquer la relation Amani et Lavogez. Je pense qu'on y est bien arrivé, on a pas vu beaucoup de passes entre les deux. Après on savait que sur les attaques rapides, elles étaient fragiles défensivement parce qu'elles prenaient beaucoup de buts sur contre attaque, avec une défense très lente. Le seul regret, c'est qu'on a pas tué le match. Je pense qu'en début de première mi-temps, on peut avoir 2 ou 3-0 pour nous et le match aurait été plus facile.

Comment vous expliquez le manque de réussite offensive ?

On a un problème d'efficacité, Je pense que si on était plus efficaces, on serait 5e, parce que contre Bordeaux ou Lille on a eu des occasions qu'on a pas réussi à mettre au fond. On s'est fait un peu fusiller sur la fin contre Bordeaux et là cette fois-ci la chance à tourné pour nous. Ce premier but qu'on a marqué nous a fait du bien. Après c'est clair que je trouvais qu'on était cohérent défensivement et offensivement sur ce match donc je suis très content de match-là.

Vous aviez gagné l'aller, vous gagnez le retour, vous appuyez un peu plus votre supériorité sur Fleury ?

Oui c'est bien, ce qui est bien surtout c'est que Fleury est un club qui met beaucoup de moyens, alors que nous en avons moins. Ça montre aussi qu'avec le travail, on peut s'en sortir.On a un groupe de filles qu'on fait progresser et qui ont beaucoup progressé. C'est une fierté personnelle et pour le groupe aussi. On avait préparé cette rencontre durant les trois dernières semaines, acharnement, on a fait beaucoup de videos donc c'est la récompense de tout le staff et tout le groupe aussi. Je mets les 25 filles qui sont à l’entraînement [dans ce succès]. 

On sent qu'il y a véritablement une homogénéité dans le groupe cette saison.

On a une grosse solidarité, vous l'avez vu. Nous on joue pour tout un club, on joue pour plein de bénévoles, on joue pour une entité, la ville d'Albi est fière d'être en D1 et il faut qu'on arrive à se maintenir. On pouvait pas se permettre aujourd'hui de passer à côté et on a réussi notre pari.

D'où le chant à la fin sur le terrain ?

Moi je suis pas pro chant sur le terrain, je pense qu'il faut rester humble dans la victoire. Après vous avez des jeunes joueuses, des 18/19ans, mois j'ai un peu plus de recul, je suis coach donc je pense pas de la même manière. Après moi j'ai aussi perdu contre équipes, qui ont aussi chanté sur le terrain mais c'est pas pour autant que je les ai agressé.

Pour vous le maintien il est acquis aujourd'hui ou c'est encore fragile tout de même ?

Moi je prône pour l'humilité donc tant que ce n'est pas mathématiquement acquis... Je suis confiant depuis le début, je pense qu'on a les qualités pour se maintenir. Là on a fait un pas supplémentaire, on a pris des points par rapport à Marseille, par rapport à Rodez, par rapport à Bordeaux. Lille a gagné donc on passe à la 8e place, on était 10e, c'est plus conforme au travail qu'on réalise, c'est bien. Ça va être une guerre psychologique jusqu'au bout. Là la semaine prochaine on reçoit Marseille donc ça va être chaud jusqu'au bout.

asptt albi j16 fc fleury

Entretiens réalisés par Dounia MESLI (Coeurs de Foot)
Crédit Photo : Nelson Fatagraf

Toutes les Actualités