Le sprint final est lancé

Avec la défaite attendue des Albigeoises à Lyon et la victoire des Ruthénoises contre Lille, les équipes du fond de classement se sont resserrées. Albi n’a plus qu’un point d’avance sur la zone de relégation mais voit Lille, Fleury, Guingamp et même Soyaux respectivement à 1, 2, 3 et 4 points devant. A 4 rencontres de la fin de la saison, le prochain match de l’ASPTT ne scellera pas le sort du club mais l’orientation pour la saison prochaine sera donnée.

A 2 mois de la fin du championnat, il ne reste plus que 12 points à accrocher. Selon les calculs, il manquerait 4 points à Albi pour se sauver. 4 sur 12, la mission semble atteignable même si le calendrier Albigeois n’est pas le plus clément. La réception de Rodez, un voyage à Guingamp, le Paris FC à domicile puis la saison se terminera à Montpellier. Pendant ce temps, le principal rival d’Albi tant par sa proximité géographique que son objectif principal, ce sera Rodez.

Deux clubs de D1 à moins de 70 km, avec deux budgets restreints si on les compare à ceux du l’OL, du PSG, de Bordeaux ou même de Lille. Deux clubs qui essaient de composer un effectif sans pouvoir multiplier les contrats fédéraux. De ce fait, l’atout majeur de Rodez, c’est sa faculté et sa filière STAPS, très prisée par les étudiantes footballeuses. Du côté Albigeois, c’est la proximité toulousaine et sa dizaine de joueuses domiciliant, travaillant ou étudiant à Toulouse qui permet à Albi de rester compétitif. Sans oublier, l’aide considérable de la mairie d’Albi dans l’intégration de ses équipes, sur le temps périscolaire des joueuses de l’ASPTT. En tout cas, ce sont deux modèles qui tentent de poursuivre l’aventure en D1 avec leurs moyens.

mhsc19

De ce fait, le derby qui aura lieu au Stade Rigaud à 15h aura plus d’importance qu’une simple rencontre de football. N’osons pas envisager la fin de l’histoire entre la D1 et l’ASPTT Albi. La fin de grands évènements de football féminin tel que la venue de l’Olympique Lyonnais, quadruple vainqueur de la Coupe d’Europe et sa pléiade de stars internationales, la fin des grands clubs prestigieux comme le PSG, Montpellier ou les Girondins de Bordeaux ou du FC Barcelone ou l’Athletic Bilbao lors du Summer Tour. A l’image de ce qu’il s’est passé pour le SCA lors de ses plus belles années en TOP 14 ou de l’USSPA avec sa terrible ambiance au COSEC, il serait regrettable de perdre, une nouvelle fois, un sport de haut niveau à Albi. Pour se faire, c’est une mobilisation générale des habitants de l’agglomération albigeoise et des supporters de football qui sera requise pour ce Dimanche 22 Avril.

Crédit Photo : Mica GBM PhootoRafettes & Vincent Cere

Toutes les Actualités