Présentation #6 : Arielle Roy-Petitclerc

Arielle ROY-PETITCLERC - 23 ans - 20/07/1994 - Ancien club : Calgary Foothills

« J’ai vu beaucoup de professionnalisme dès que je suis arrivée »

Arielle Roy-Petitclerc vient une nouvelle fois, souligner la filière canadienne de l’ASPTT Albi. Arrivée début Septembre du Québec, elle espère bien s’imposer chez les Cathares.

Bienvenue à Albi Arielle ! Parle-nous de toi, et de ta passion pour le football.

J’ai commencé à 4 ans. Mes parents m’ont inscrit pour que je fasse du sport. J’ai commencé à aimer ça, j’ai fait du foot toute ma vie. C’est devenu vraiment important vers mes 14 ans. Ma grande sœur jouait donc ça m’a aidé puis le football féminin est très populaire au Québec.

Quel est ton premier souvenir de football ?

Pour moi, c’est les Jeux du Québec. En fait, chaque ville de la province du Québec forme une équipe de jeunes de 12 ans constituée des meilleurs espoirs. Ils font ça pour tous les sports donc c’est un grand évènement. J’avais été sélectionné, donc c’est vraiment un bon souvenir.

Quel a été ton parcours sportif et plus précisément, comment s’est passée ton année précédente ?

J’ai commencé à 4 ans au club de Chaudière-Ouest et j’y ai évolué jusqu’à mes 16 ans. A 17 ans, je suis passée semi-pro pour le club de l’Amiral du Québec pendant 4 ans. Je suis partie un été (4 mois) en Californie pour le SC Blue Heat, un club semi-professionnel. La dernière année, je suis passée Semi-Pro à Calgary.
En parallèle, au niveau universitaire, depuis que j’ai 19 ans, je joue pour le Rouge et Or de l’Université Laval jusqu’à ce que je vienne à Albi.
L’an dernier, j’ai joué ma meilleure saison. J’ai fini meilleure buteuse de ma conférence, j’ai été élu meilleure joueuse au Canada et pour tout sport confondu. Collectivement, on a gagné le championnat Universitaire.

Raconte-nous ton arrivée à Albi. Comment s’est-elle déroulée ?

J’ai toujours eu pour projet de venir jouer en Europe, la France était un pays qui m’intéressait. Mon coach universitaire est un proche du président de l’ASPTT et je connaissais Gabrielle Lambert. J’ai joué avec pendant quelques mois, il y a 2 et 3 ans.

Quelles sont tes premières impressions sur l’ASPTT Albi ?

C’est un club familial. J’ai vu beaucoup de professionnalisme dès que je suis arrivée. Les filles, le staff ont été avenants.

Comment se passe ton intégration ? Connaissais-tu déjà quelques filles de tes expériences passées ?

Mon intégration se passe bien, ça a été plus facile vu que je connaissais déjà Gabrielle. J’ai été mis en colocation avec des filles de l’équipe donc cela facilite mes relations.

Quel est ton profil sur le terrain ?

Je suis milieu de terrain axiale, j’ai plus un rôle offensif habituellement. Je suis plutôt à l’aise techniquement puis j’ai une bonne vision du jeu. J’ai envie de progresser sur mon jeu tête principalement et ma qualité de frappe mais on le travaille beaucoup aux séances du matin donc je suis confiante sur ça.

Quels sont tes Idoles, références dans le foot ?

Au niveau masculin, je suis plus Messi que Ronaldo. Au niveau féminin, celle qui me surprend toujours, c’est Marta.

Peux-tu nous donner tes objectifs pour cette année ?

Je veux réussir à acquérir un rôle important, à trouver ma place en haussant mon niveau pour me prouver que je peux performer à ce niveau.