Les mutations de la D2

La période estivale a été des plus actives du côté de l'ASPTT FA. Huit départs pour onze arrivées.

Elles restent 

Manon Cazes, atout majeur de la défense albigeoise sera cette saison la plus ancienne des PTT. Elle qui a démarré le football, en 2002, sous le maillot de l'ASPTT Albi va débuter sa 13ème saison sous le maillot jaune et rouge. Manon cumule 81 matchs avec l'équipe première et portera le n°24.

Jinane Hanni
, arrivée en 2017 de la VGA Saint-Maur continue également, elle qui a tant rayonné dans l'entrejeu albigeois lors de cette saison. Elle aura marqué la saison albigeoise de son empreinte, notamment avec sa réalisation à l'Etrat face à Saint-Etienne lors de la 5ème journée. Elle cumule 21 matchs avec l'équipe première et portera le n°18.

jinane hanni asppt albi

Olesya Arsenieva
gardera la cage Albigeoise pour une nouvelle saison. Arrivée l'été dernier en provenance d'Angers, elle aura joué 21 rencontres cette saison. Formée au PSG et passée par Juvisy, la native de Moscou a même été appelé en Equipe de France Militaire, symbole d'une saison accomplie sous le maillot albigeois. Olesya portera le n°1, évidemment.

Laurie Bezombes, 
l'une des révalations de l'ASPTT cette saison. Arrivée en 2018 du Toulouse FC, elle n'a pas tardé à s'imposer dans l'arrière-garde albigeoise aux côtés de Manon Cazes tant par sa sérénité, sa justesse et son placement. La saison de la confirmation pour la native de Toulouse, qui a, comme Olesya, été appelé en Equipe de France Militaire. Elle portera le n°12.

Arnélia Koutoupot, 
reste également dans la cité épiscopale. Arrivée la saison dernière de Rouen après avoir connu la D1 avec Yzeure et avec Le Mans, elle aura tenu à bout de bras de flanc droit Albigeois. La native de Mont-Saint-Aignan réussira même à inscrire un but cette saison, lors de la 13eme journée, le déplacement chez le Champion, l'OM. Elle gardera le n°17.

Louane Morin, 
autre révélation de la saison du côté Albigeois, elle dynamisa le front de l'attaque avec sa fougue et sa vitesse lors de la deuxième partie de saison ouvrant son compteur en D2 lors de la 22ème journée, pour sa première titularisation sur la pointe de l'attaque. Du haut de ses 17 ans, la prometteuse Louane apportera l'ensemble de ses qualités pour maintenir l'ASPTT dans le haut de tableau. Elle portera le n°15.

En plus de ces titulaires en puissance, Féline Cadot, Nada Tahri, Vanessa Viguier, Christelle Grandferry, Laurie Terrier, Océane Gabel et Marine Mouton tenteront de se faire une place au sein de ce XI Albigeois.

Elles arrivent

Ophélie Cordier, qui s'apprête à fêter son 21ème anniversaire arrive de l'ESAP Metz, adversaire de l'ASPTT lors de la saison 2018-2019. Lors de ces rencontres, elle avait tappé dans l'oeil des entraîneurs albigeois. Polyvalente, pouvant jouer en défense centrale ou en milieu de terrain, elle apportera sa vision du jeu, son sens de l'anticipation et sa technique.

Autres recrues du nord-est de la France, Marine Louet et Cloé Marsollier débarquent de Vendenheim. Marine, tout juste bachelière, viendra s'aguerrir en terre albigeoise aux côtés de Olesya Arsenieva et d'Hervé Witas sur le poste de gardienne de but et présente d'ores et déjà un CV prometteur avec des sélections en Equipe de France U16. Excellente dans la prise d'informations et avec un jeu au pied hors du commun, elle rivalisera à coup sûr.
Concernant, Cloé, elle revient dans le Sud de la France après une saison à Vendenheim. En effet, avant de tenter l'aventure dans le Bas-Rhin, la native de Montpellier est passée par Montpellier et Rodez. A 20 ans, elle qui joue attaquante fera son possible pour faire trembler les filets adverses. 9 à l'ancienne, renard des surfaces et adroite devant le but, on peut compter sur elle pour ramener des points aux Jaunes et Rouges.

Non loin de Vendenheim, on retrouve Nancy d'où provient Francine Zouga, l'internationale camerounaise (56 sélections) apportera son expérience, elle qui a disputé les Jeux Africains en 2011, la CAN en 2012 et 2014 ou encore les Jeux Olympiques en 2012 et la Coupe du Monde en 2015. Passée par Montpellier, Saint-Maur et  à Nancy depuis 2016, elle viendra dynamiser l'entrejeu albigeois avec son physique hors normes et ses qualités techniques.

Lauriane Dessalles arrive de Nice, récent promu en D2 Féminine. Latérale de formation, elle est passée par l'ASJ Soyaux, club dans lequel elle a évolué 5 saisons, de 2011 à 2016. Elle vient relever le défi Albigeois sur le terrain en apportant ses qualités d'endurance et sa détermination mais contibuera également au développement de l'ASPTT, elle qui a obtenu son Master AMOS (Management des Organisations Sportives).

Soukaina Noel, jeune milieu de terrain offensive, vient de la région parisienne. Formée au Paris FC (ex-Juvisy) où elle a croisé la route d'Olesya, elle fera chavirer les latérales adverses avec sa qualité technique et délivrera, à coup sûr, de nombreuses passes décisives. 

Plus proche géographiquement, les entraîneurs Albigeois sont allés chercher deux joueuses dans la région toulousaine. Camille Toumi, jeune milieu défensive (18 ans) du Toulouse FC. A l'aise techniquement, faisant preuve d'une grande intelligence de jeu, elle apportera toute sa hargne et sa combativité dans l'entrejeu albigeois. Anastasia Grillié, tente le pari de l'ASPTT après avoir évolué, en D2, sous les couleurs de l'AS Portet, d'Arras et de Rouen. Forte d'une capacité de vitesse remarquable, sur son côté, elle fera déjouer les attaquantes adverses.

L'ASPTT enrôle cette saison deux nouvelles étrangères. Kaitlyn Johnson, qui arrive de Washington State University aux Etats-Unis. Rapide, oppotuniste et combative elle mènera l'attaque Albigeoise cette saison et portera le N°11. Tamari Tatuashvili vient elle renforcer l'arrière-garde avec des performances remarquables dans le domaine aérien, une vraie qualité de relance et une agressivité qui devrait attirer l'attention des suiveurs. Elle portera le n°13.

Johnson Kaito asptt albi

Sans oublier Mayliss Rubio, arrivée en Janvier à l'ASPTT mais qui n'a pu se montrer suite à des soucis physiques. Les spectateurs du stade Rigaud pourront découvrir son excellent jeu long, sa qualité technique et ses performances dans les duels tout au long de la saison. 

Elles partent

 Après 6 saisons à l'ASPTT, Manon Rouzies reprend la route du Toulouse FC avec Alexia Burtin. 
Arielle Roy-Petitclerc
, capitaine et n°10, la saison dernière s'en va à Brest en compagnie d'Alexandra Renault-Frih qui aura, elle, passée 5 saison à Albi. Assia Sidhoum, qui aura évolué une saison dans le Tarn prend aussi la direction du Stade Brestois 29.
Les étrangères, Carla Portillo, Gabriela Morales ne seront plus Albigeoises. Valentine Kirbach se rapproche de sa famille en s'engageant avec l'ES Troyes AC.