L. Dessalles : "C'est la guerre Dimanche"

A l’approche du match, nous avons rencontré Lauriane DESSALLES. Arrivée de Nice, elle revient avec nous sur le début de saison difficile des Jaunes & Rouges et sur sa situation personnelle.

Lauriane, tu es arrivée cet été à Albi. Qu'est ce que tu peux nous dire sur le club ? Comment se passe ton adaptation ?

Effectivement je suis arrivée cet été ici. C’était un nouveau challenge pour moi. C’est un club très familial et très accueillant. On cherche à ce que vous vous sentiez bien dès le début et c’est important lorsque l’on arrive dans une ville que l’on ne connaît pas. Mon intégration se passe plutôt bien. Je prends mes repères au sein de la ville et au sein du club. Donc c’est positif.

Les résultats sont mauvais en ce début de saison. Tu peux nous donner ton point de vue sur le début de saison de l'ASPTT.

C’est vrai que l’on réalise un début de saison médiocre. Il y a eu beaucoup de changements cette saison, notre équipe se cherche et se découvre. C’est une équipe très jeune et qui je pense manque parfois de maturité, d’expérience et de malice. On savait que ça allait être difficile mais peut-être pas autant. Il va donc falloir accentuer les efforts et continuer à travailler pour sortir la tête de l’eau...

Qu'est-ce qu'il faudrait à l'équipe pour commencer à enchainer les bonnes performances ?

Déjà mettre l’envie à chaque match. On se doit d’avoir envie de gagner et de se battre pour cela qui peut parfois nous faire défaut ! Ensuite je dirais qu’une victoire nous ferait du bien et remettrais les têtes à zéros. Je rajouterais de la rigueur et de la concentration ...

Est-ce que tu restes optimiste pour la fin de saison ?

Bien sûr que je reste optimiste pour la fin de saison. Il le faut sinon on abandonne maintenant et on joue plus si on n’y croit pas ! Il faut toujours y croire donc j’y crois ! Je pense que le vent va tourner !! En tout cas on va se battre pour rester en vie à ce niveau. J’ai confiance en l’équipe.

Concernant le match de dimanche, c'est à la vie, à la mort. Comment tu l'appréhendes ?

Pour gagner ce match déjà, je dirais que l’on doit être des guerrières !!! C’est la guerre dimanche !! On doit gagner ! On se doit d’avoir envie, envie de jouer, de se battre !! Il faudra donc de l’envie, de la hargne et de la solidarité ! Bien sûr le soutien du public sera très important. J’espère qu’ils seront nombreux dernière nous car vraiment ça nous aide, on l’a vu contre Montauban.

Qu'est ce que tu peux nous dire si cet adversaire ?

Je ne connais pas l’adversaire je sais simplement qu’elles découvre la d2. Elles sont dans une situation délicate tout comme nous. Elles vont venir pour un résultat à nous de répondre présente et montrer de quoi nous sommes capables. Mais je reste persuader que ce sera un match engagé !! Ce sera à celles qui en veut le plus.