D2 : Albi se défait de La Roche

ASPTT ALBI 2 – LA ROCHE-SUR-YON 1

Mi-temps : 0 – 0

Buts : Toumi (46e), Morin (88e) pour Albi, Paillat (90+2) pour La Roche

ASPTT Albi : Arsenieva, Bezombes, Cordier, Koutoupot (C), Cazes, Dessalles (60e Hanni), Avital, Johnson (80e Revelli), Marsollier (46e Morin), Zouga, Toumi

E.S.O.F La Roche : Lacoste, Benard, Cosson (C), Al Berbide, Muller, De Sousa (75e Paillat), Marchadie, Boisneau, Guilbaud, Sutcliffe, Guyard (70e Borde)

Avertissements : Zouga (35e), Cazes (90e)

Comme toujours, l’obligation de prendre les trois points planait dans l’air pour les filles de l’ASPTT. Pour ce faire, le duo d’entraîneurs Garrigues et Galien alignait un 3-4-3. Sans trop maîtriser le jeu mais en place défensivement, les Tarnaises prenaient la mesure de leur adversaire. L’E.S.O.F La Roche jouait long sur leurs attaquantes Muller et Sutcliffe mais Bezombes, Cordier et Koutoupot géraient bien la profondeur.

L’ASPTT accélère en deuxième période

Les Vendéennes se montraient cependant dangereuses sur coups de pied arrêtés. Deux corners frappés directement dans le but obligeaient Arsenieva à boxer le ballon. La première mi-temps était assez fermée. Logiquement les deux équipes revenaient au vestiaire avec un score de parité. La deuxième période reprit sur les chapeaux de roues. Dès le retour des vestiaires, l’ASPTT est à l’attaque. Sur un bon centre de Morin, rentrée à la pause, le ballon est renvoyé dans les pieds de Toumi qui ajuste Lacoste d’une belle frappe à l’extérieur de la surface. Un but à zéro. Les Yonnaises tentent de revenir au score mais les Albigeoises gèrent bien leurs temps faibles. Grâce à des débordements de Morin ou Zouga, l’ASPTT aurait même pu aggraver le score plus tôt. Pour préserver les trois points, les entraîneurs albigeois décident de passer à une défense à quatre. À la 88e minute, Morin vient délivrer Rigaud. La frappe ratée d’Avital se transforme en passe pour la jeune attaquante qui propulse le ballon au fond des filets.

Finalement à l’abri, l’ASPTT s’est fait quelques frayeurs dans le temps additionnel. Un coup franc directement tiré par Muller est dévié par Arsenieva mais pas suffisamment, le ballon rebondit sur la barre et finit dans les pieds de Paillat. Une copie conforme du but encaissé à Montauban et encore une fois sur coup de pied arrêté.

Malgré la pression des visiteuses, l’ASPTT tient sa victoire et réussit à décrocher son deuxième succès de la saison. Les Tarnaises restent ainsi proches du Toulouse FC qui a également décroché 3 points hier.

Olesya ARSENIEVA

Toutes les comptes rendu