Score : Albi 0 - 4 Paris SG
Score à la mi-temps : Albi 0 - 3 Paris SG 
Buts : Katoto (9ème SP, 18ème), Diani (20ème), CSC (65ème)
Arbitres : Mme Soriano Camille
Spectateurs : 1000 spectateurs
Albi : Lambert - Stefanovic, Cazes, Rouzies, Belkhiter - Mitchai © - Mijatovic, Leuko (Condon 49ème), Benlazar, Cazeau (Roy-Petitclerc 78ème) - Martinez (Khoury 61ème)
Non utilisées : Pantelic, Viollaz
Paris SG : Endler - Perisset, Paredes, Erika, Boulleau - Formiga, Hermoso (Geyoro 56ème), Diallo - Diani (Hegerberg 76ème), Lawrence, Katoto (Delie 65ème)
Non utilisées : Kiedrzynek, Pekel
Avertissements : Lawrence (88ème) pour le PSG

Les Albigeoises se sont inclinées face aux Parisiennes sur le score de 4 buts à 0. L’entame de match Albigeoise a annihilé toutes leurs chances de résultat positif.

L’ASPTT Albi accueille ce dimanche 18 Février à 14h00 au stade Maurice Rigaud, les filles du Paris Saint-Germain pour le compte de la 15ème journée de D1 Féminine. On se souvient, qu’il y a 2 ans, les joueuses de l’ancien entraîneur Adolphe Ogouyon, étaient passées proche de l’exploit en menant à 2 reprises face au PSG pour finalement s’incliner 3 buts à 2. Autre lueur d’espoir, au match Aller, le 8 Octobre, les Albigeoises s’étaient inclinées sur la plus petite des marges (défaite 1-0 avec un but de Marie Laure Délie). Les Albigeoises, qui ont droit à 2 jours de repos cette semaine pour panser les maux psychologiques d’une telle défaite, auront à cœur de prouver qu’elles peuvent rivaliser avec ce qu’il se fait de mieux sur la scène européenne. Elles comptent bien évidemment sur le soutien de tout le peuple albigeois et tarnais pour les encourager à réaliser un authentique exploit. De plus, l’ASPTT Albi et sa couverture médiatique évoluent puisque, dorénavant, les rencontres des Albigeoises, se jouant à domicile, sont couvertes par Loïc Colombié et Radio Albigès. Vous pouvez donc suivre les joueuses de l’ASPTT depuis votre domicile en allumant votre radio et en vous réglant sur leurs fréquences (95.4 ou 104.2).

L’ASPTT accueille Bordeaux

Pour le compte de la 14ème journée du championnat de France de D1 Féminine, les Albigeoises (7ème) recevront les Bordelaises (5ème). Reporté, une première puis une seconde fois, ce Dimanche 11 Février à 15h, nous espérons que ce match pourra enfin avoir lieu.
En ce moment, la dynamique est moyenne du côté albigeois, les points s’additionnent doucement mais sûrement. Face à deux adversaires directs l’ASJ Soyaux et le LOSC, les Albigeoises engrangent 2 points sur 6 possibles. Dans un championnat où le dernier (l’Olympique de Marseille, 12ème avec 9 points) et le 5ème (les Girondins de Bordeaux, 15 points) se tiennent en 6 points, tout peut aller très vite. Il est donc important que les filles de Patrice Garrigues et Théodore Genoux prennent des points ce week-end.
Pour prendre des points, Albi peut compter sur une défense de fer. On savait que l’axe central était solide avec les Lambert, Mitchai, Rouzies et Cazes mais en plus, les latérales Belkhiter et Stefanovic montent en puissance et Schlepp reste une valeur sûre.
De ce fait, Albi va devoir travailler offensivement. C’est l’axe de travail principal des Albigeoises puisque elles sont actuellement dernières du classement des buts marqués avec seulement 8 buts en 13 matchs.

Du côté Bordelais, la  machine est grippée. Avec un recrutement digne du Paris FC ou du MHSC et un début de saison prometteur, on s’attendait à voir Bordeaux jouer la 4ème place voir le podium. Barbance, Gathrat, Thomas, Tarrieu, Nayler … Au total,  plus d’une douzaine de recrues  faisant envier la majorité des clubs de D1. Néanmoins, la dernière victoire Girondines remonte au 29 Octobre et un succès face à Guingamp. Plus de 3 mois sans victoire et un entraîneur en convalescence suite à son malaise, il y a 15 jours. Cela reste, néanmoins, un adversaire redoutable et redouté.

Score : Albi 0 - 1 Bordeaux
Score à la mi-temps : Albi 0 - 0 Bordeaux 
But : Gathrat (93ème)
Arbitres : Mme Florence Guillemin assistée de Pierre Canil et Bernard Laybats
Spectateurs : 300 spectateurs

Albi : Lambert - Stefanovic, Cazes, Rouzies, Belkhiter - Mitchai © - Mijatovic (Saulnier 63ème), Roy-Petitclerc, Pantelic (Benlazar 51ème), Khoury (Martinez  75ème) - Cazeau 
Non utilisées : Condon, Viollaz
Bordeaux : Nayler - Lardez, Sousa, Fahey, Chatelin - Istilliart ©, Barbance (Cambot 71ème), Karchouni (Gathrat 81ème)- Lavaud, Ali Nadjim (Bornes 92ème), Thomas
Non utilisées : Nadal, Thibaud
Avertissements : Karchouni (24ème) pour Bordeaux ; Cazes (43ème), Mijatovic (50ème)

Les Albigeoises se sont inclinées face aux Bordelaises sur le score de 1 but à 0. Juliane Gathrat est venue crucifier Albi à la 93ème sur un ballon dans le dos de la défense de Cambot. Elle loba Lambert avec son plat du pied.

Une défaite difficile à digérer pour Albi qui a pourtant livré une partie pleine d’envie de d’abnégation. Rien ne peut être reproché à ses filles tant l’état d’esprit et la combativité ont été exemplaire tout au long de la rencontre.

Vaillantes, comme à leur habitude, les Albigeoises ont craqué dans les ultimes secondes du temps additionnel, pourtant le partage des points aurait été logique au vu de la rencontre.

Sur un terrain gras et difficile en raison des intempéries de la semaine, le duo Garrigues - Genoux décida de titulariser Khoury sur le côté gauche de l’attaque ainsi que Pantelic et Roy-Petitclerc au milieu du terrain.

En début de match, les attaques bordelaises sont nombreuses, notamment sur le côté droit où le duo Lardez - Lavaud pose des problèmes à l’arrière garde menée par Lambert. Néanmoins, la portière canadienne n’a aucune parade à réaliser durant le premier acte. Albi passe quand même prêt de la correctionnelle à la 10ème minute. Sur un déboulé de Thomas, côté gauche, elle centre devant la cage albigeoise mais Lavaud ne peut reprendre le ballon. Cette situation a l’avantage de réveiller les Albigeoises. A la 12ème minute, sur un coup franc lointain, Rouzies met le ballon devant le but bordelais mais Cazes est également trop courte pour reprendre le ballon. Le premier tournant du match arrive à la 15ème minute. Sur un nouveau coup franc lointain de Rouzies, la défense bordelaise n’a d’autres solutions que de dégager le ballon de la main, telle une volleyeuse. Malheureusement, l’arbitre n’a une nouvelle fois, pas vu le geste … Néanmoins, ne nous cachons pas derrière ce fait de jeu pour expliquer la défaite albigeoise. Le premier acte pourrait se résumer à une lutte féroce en milieu de terrain régulait par les approximations techniques dû à l’état de la pelouse. De ce fait, aucune des deux gardiennes n’a à s’employer durant ce premier acte.

Au retour des vestiaires, la physionomie du match est la même, un combat âpre au  milieu du terrain. Néanmoins, un frisson parcourt le stade Rigaud, quand Barbance dévie dans le but une frappe de Thomas à la 61ème minute. Mais l’assistant, vigilant sur le coup, lève à juste titre son drapeau.  En panne offensivement, Albi n’a qu’une demi-occasion à la 62ème minute par l’intermédiaire de Cazeau mais cette dernière ne trouve pas le cadre. Saulnier, sur son premier ballon, quelques instants plus tard hérite du cuir à l’entrée de la surface mais sa reprise s’envole. Le temps fort Albigeois est passé. A la 90ème, les spectateurs présents pensent que Lambert permettra à Albi de remporter ce précieux point. Istilliart, qui trainait au second poteau arme sa frappe mais la portière albigeoise est présente pour repousser l’offensive bordelaise. Malheureusement, 2 minutes plus tard Albi craquera.

Une défaite difficile à accepter pour Albi, qui aurait pu passer 6ème au classement. Maintenant, nous savons qu’il faudra qu’elles se battent jusqu’à la fin pour espérer rester en D1 Féminine.

Patrice Garrigues & Théodore Genoux (entraîneurs de l’ASPTT Albi) : « C’est une énorme déception. Nous pensons que le match nul aurait été logique. Il va falloir gérer le maux psychologiques des filles cette semaine car le scénario est difficilement acceptable. Notre prestation défensive est quasiment irréprochable mais on va devoir réellement travailler offensivement car on n’a pas réussi à se créer de véritables situations. Il faut rebondir dès la semaine prochaine contre le PSG. »

Score : Albi 0 - 0 Lille
Score à la mi-temps : 0-0
Arbitre : Mme Stéphanie Di Benedetto 
Spectateurs : 600 spectateurs
Lille : Launay – Lernon, Coutereels ©, Chapeh, Dafeur – Demeyere, Paprzycki (Pasquereau 46ème), Mansuy (Saïdi 69ème), Dali (Bultel 74ème) – Sarr, Coryn
Non utilisées : Azem, LaVilla
Avertissements : Dafeur (25ème), Lernon (71ème), Bultel (81ème
Albi : Lambert – Stefanovic, Cazes, Rouzies, Belkhiter – Mitchai © - Mijatovic (Saulnier 80ème), Roy-Petitclerc (Pantelic 51ème), Condon (Martinez 53ème), Benlazar – Cazeau
Non utilisées : Blanché, Schlepp
Avertissement : Belkhiter (64ème)

L’ASPTT Albi avance doucement mais avance sûrement. Pour le compte de la 14ème journée de D1 Féminine, les Albigeoises recevaient les Lilloises. Les 2 équipes se sont neutralisées tout au long de la rencontre, les défenses prenant le pas sur les attaques et aucun but ne fut inscrit. Score final 0-0.

Sur un terrain difficile, les deux équipes ont eu beaucoup de difficultés à développer du jeu, en témoigne les nombreuses pertes de balles des deux équipes. Malgré tout, quelques occasions franches sont venues égayer les nombreux spectateurs du stade Maurice Rigaud. La première initiative est à mettre au crédit des visiteuses. Sur un décalage sur le côté gauche, Dali, l’internationale française adresse un centre à l’entrée de la surface pour Mansuy mais sa frappe est trop écrasée. 
La première situation albigeoise arrive à la 8ème minute, Cazeau trouve Mijatovic sur le côté gauche qui tente d’adresser un centre en direction de Roy-Petitclerc, seule aux 6m mais Launay, la gardienne lilloise s’interpose.
Lille qui démarra le match en losange au milieu avec Dali en pointe haute et des latérales très offensives n’est pas loin d’ouvrir le score à la 11ème. Dali, décalée pour l’occasion, sur le côté droit adresse un centre vers Sarr dans la surface de réparation mais elle est trop courte et ne peut frapper son ballon comme elle le souhaitait. 
Un des tournants de la rencontre arrive à la 18ème minute. Sur un ballon mal renvoyé par la défense nordite, Benlazar, à l’entrée de la surface tente sa chance du pied. Le ballon suit une trajectoire aléatoire et finit par s’écraser sur la barre transversale avant de rebondir juste devant la ligne. 
Le second tourant arrive à la 32ème minute. Albi se met en difficulté tout seul, l’arrière garde albigeoise tergiverse et perd le ballon dans ses 30m, Sarr en profite et part défier Lambert mais celle-ci remporte son duel. Quelques minutes plus tard, un frisson traverse le stade Rigaud. Sur un coup franc lointain de Dali, Sarr remise pour Coryn qui enchaîne instantanément. La frappe de l’internationale belge frôle la lucarne de Lambert. On en restera là pour ce premier acte.

Un match âpre et fermé

En début de seconde mi-temps, les entraîneurs Garrigues et Genoux procèdent rapidement à deux changements en renouvelant leur milieu de terrain. Ils font entrer Martinez et Pantelic à la place de Condon et Roy-Petitclerc. La seule occasion albigeoise de la seconde période sera à mettre au crédit de Stefanovic. La serbe récupère le ballon aux 16m et se fraie un passage dans la défense de Lille avant de croiser sa frappe mais, malheureusement, sa frappe va frôler le poteau de Launay. Côté lillois, l’entraineur Jérémie Deschamps modifie et ses plans et tente de contrer les Albigeoises en s’appuyant sur la vitesse de Sarr et Coryn. Il n’est pas loin de faire mouche en toute fin de match, Sarr est lancée dans la profondeur et s’avance dans la surface, excentrée sur le côté gauche, elle tente sa chance du pied gauche mais Lambert fait la parade. 
Nous pouvons noter les prestations XXL des deux latérales albigeoises, Stefanovic et Belkhiter qui ont verrouillé leur couloir durant les 95 minutes de jeu.

Avec ce résultat, Albi se rapproche de la 5ème place puisque les équipes de Soyaux et de Bordeaux se sont inclinées mais ça revient fort derrière avec les victoires de Fleury et Marseille. Rien n’est joué. La réception, dimanche prochain, à 15 heures, au stade Maurice Rigaud de Bordeaux sera donc cruciale.

Patrice Garrigues & Théodore Genoux : « C’est un match nul équitable en terme d’occasions. Les deux équipes ont eu des temps forts et des temps faibles. Il nous manque toujours ce petit truc dans les 30 derniers metres. Ce n’est ni un bon, ni un mauvais résultat. On avance. Si on rentabilise avec une victoirecontre Bordeaux, on pourra voir plus loin. »

Toutes les vidéos