Albi réalise le gros coup du week-end

Score : Marseille 1 - 2 Albi
Score à la mi-temps : 1 – 0 
Buts : Asseyi (5ème) ; Cazeau (53ème, 80ème)
Spectateurs : 200 spectateurs
Arbitres : Solenne Bartnik assistée de Andy Goncalves et Camille Daas

Marseille : Richard ; Soulard, MBassidje, Gadea, Lakrar ; Dali (Alidou d’Anjou 61ème), Coton-Pelagie, Pizzala © ; Cardia, Caputo (Traoré 87ème), Asseyi
Non utilisées
 : Saint-Léger, Laplacette, Ferral
Avertissement : Cardia (30ème et 60ème)
Exclusion : Cardia (60ème)  

Albi : Lambert ; Schlepp, Rouzies, Mitchai, Belkhiter (Stefanovic 62ème) ; Leuko, Bayo (Saulnier 58ème), Poy-Peticlerc ; Cazeau, Pantelic, Khoury (Closset 79ème)
Non utilisées : Manuel, Mijatovic
Avertissements : Saulnier (72ème)

Les Albigeoises ont réalisé lors de la 7ème journée de D1 Féminine en allant s’imposer 2-1 à Marseille. Elles partaient ambitieuses et en confiance, elles reviennent fières et heureuses mais ce fut loin d’être simple.

Contre le vent lors du premier acte, les Albigeoises ont subi les vagues marseillaises. Pourtant, ce sont bien les Tarnaises qui se sont procurées la première situation du match. Khoury déborde côté gauche, résiste au retour de Gadéa et cherche en retrait Pantelic, trop courte.
Les filles du duo Genoux-Garrigues craque rapidement dans ce match. Dès la 5ème minute, Caputo est trouvée sur son côté, élimine Belkhiter et trouve Asseyi, seule au 2nd poteau qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond (1-0). Tout au long du premier acte, les Albigeoises subissent le jeu court et huilé des locales. Elles résistent tant bien que mal, sans que Lambert ne soit mis à contribution. Elles tentent de sortir en jouant sur la vitesse de Cazeau ou la percussion de Khoury mais rien n’y fait. Bousculées dans les duels même si Leuko essaie de bousculer l’entrejeu marseillais et luttant contre les rafales du Mistral, Albi tourne à la pause menée sur le score de 1-0.

A la mi-temps, le discours des entraîneurs est simple et clair : « On a été mauvaise mais on est mené que 1-0. Tout est possible, si vous avez envie de gagner ce match, vous en avez la capacité, vous n’avez qu’à le décider et tout mettre en place pour ».

Les Albigeoises reviennent métamorphosées. Avec l’aide considérable du Mistral, les Albigeoises jouent plus haut, vont chercher les Olympiennes et sont bien plus présentes dans l’impact. Dès la 53ème minute, Bayo lance Cazeau qui trompe Richard d’une frappe puissante au premier poteau (1-1). A la 60ème, la rencontre connait un nouveau rebondissement. Candia, pourtant déjà avertie à la 30ème, découpe littéralement Belkhiter par derrière et est logiquement exclue. [On attend d’ailleurs des nouvelles de Belkhiter partie faire des examens à l’hôpital de Marseille.] Ironie du sort, c’est Marseille qui remet alors le pied sur le ballon et Albi qui recule dangereusement jusqu’à la 75ème minute. A la 80ème minute, dans les 30 mètres marseillais, Pantelic échange avec Roy-Petitclerc qui lance une nouvelle fois Cazeau qui s’en va battre Richard pour la 2nde fois du match (1-2) .C’est au bout de la 6ème minute de temps additionnel que Mme Bartnik libère les Albigeoises qui peuvent fêter leur victoire. Victoire importante qui leur permet de consolider leur 8ème place et de revenir sur les talons de Lille, 7ème.

Théodore Genoux (Entraîneur ASPTT Albi) : On a connu une première mi-temps compliqué, on ne gagnait pas un duel, on était en retard sur les 2nds ballons, on n’accompagnait pas nos attaques. On leur a demandé d’avoir de l’orgueil car il était possible de l’emporter. Il fallait aller les chercher plus haut pour égaliser et c’est ce qu’on a fait. On est satisfait, car on venait pour prendre les 3 points mais on ne va pas s’arrêter là. On est sur une grosse dynamique. Le groupe qui est né à Lille se développe et le travail paye.

Kim Cazeau (joueuse de l’ASPTT Albi) : On revient avec de meilleures intentions après la pause. On est allé les chercher plus haut et avec l’aide du vent, ça a mis Marseille en difficultés. En 1ere mi-temps, contre le vent, ça a été compliqué. On a pris le but très rapidement qui nous a touchés mentalement. On a quand même su tenir jusqu’à la mi-temps pour se remobiliser et jouer sur leurs points faibles. On savait que Marseille attaqué en nombre donc on les attendait pour les contrer et aller chercher la victoire. On prend le large sur nos adversaires directs, c’était important de prendre de points à l’extérieur car on reçoit Lyon le week-end prochain. A titre individuel, je veux mettre le plus de buts possibles pour permettre à l’équipe de remporter le plus de matchs. C’est mon premier doublé en D1 donc je suis très satisfaite.

Patrice Garrigues (Entraîneur ASPTT Albi) : C’est que du bonheur. Ca concrétise la bonne période dans laquelle on est. On a pu travailler sereinement après Fleury pour aller chercher des points à Marseille. On venait avec ambition et confiance. Sur le match, on s’est fait très peur en première mi-temps. Marseille prend tôt le score mais ça nous laisse le temps de revenir. Malgré tout, on a connu un premier acte compliqué dans l’agressivité et la combativité, qui étaient les clés du match. On a montré un tout autre visage en 2ème mi-temps. Le discours de la mi-temps a été direct et virulent. On a une équipe qui n’a pas montré de caractère lors du premier acte mais qui a été capable de réagir. Le vent a aussi eu un rôle important, on l’a eu contre en première donc on a été en difficulté. En 2ème mi-temps, l’avoir dans le dos nous a permis de jouer plus haut et Marseille est moins sorti. Je pense qu’un tournant du match est l’expulsion de Cardia. A ce moment-là, on a perdu en intensité et l’OM a montré un meilleur visage. Malgré tout, on se procure de nouvelles occasions et on prend le score. On mérite notre victoire sur le deuxième acte. Mention particulière aux filles pour leur réaction et leur état d’esprit. Ca nous permet de bien préparer la fin d’année qui va être important pour atteindre l’objectif Maintien (réceptions de Bordeaux et Guingamp, déplacement à Rodez).

Toutes les comptes rendu