L’ASPTT Albi peut avoir des regrets

Score : Paris FC 1 – 0 Albi

Score à la mi-temps : 1 – 0 

But : Lahmari (25ème)

Spectateurs : 250 spectateurs

Arbitres : Anaelle Loidon assistée de Yanvo Fulbert et de Hafid Mouaad

Paris FC : Benameur - DeAlmeida, Cascarino, Butel, Soyer – Jaunera (Declercq 57ème), Bilbault – Lahmari (Tounkara 88ème), Thiney, Catala – Makanza (Bourdieu 69ème)

Non utilisées : Deville, Vaysse

Albi : Lambert - Schlepp, Rouzies, Mitchai, Stefanovic – Leuko, Mijatovic (Closset 46ème), Roy-Petitclerc (Pantelic 64ème), Benlazar (Saulnier 75ème), Khoury - Cazeau

Non utilisées : Massibot, Cazes

Les Albigeoises se sont inclinées 1-0 à Bondoufle contre le Paris FC pour le compte de la 11ème journée de D1 Féminine.

Mitigé, c’est l’adjectif qui qualifierait le mieux l’état d’esprit des Albigeoises après ce match. Rageant d’un côté puisque Albi n’a pas réussi à reproduire la même performance que la semaine passée face à Guingamp. Encourageant malgré tout car malgré avec un match moyen, les Albigeoises ont fait plus que résister face à cet adversaire prestigieux.

Auteures d’un premier quart d’heure prometteur, les Albigeoises ont nourri énormément d’espoirs. Décomplexé, Albi s’est procuré des situations intéressantes d’entrée de jeu. Cazeau dès la 4ème minute, bien lancée par Benlazar sur le côté droit, élimine Cascarino et retrouve Benlazar à l’entrée de la surface mais sa frappe est contrée. A la 10ème, Albi récupère le ballon dans ses 30 mètres et Mijatovic lance la contre-attaque. Aux abords de la surface, la milieu serbe cherche Cazeau mais son ballon piqué est trop long. Dommage, Albi aura laissé passer sa chance.

Il aura fallu 15 minutes aux Franciliennes pour prendre le jeu à leur compte, avec Jaurena et Bilbault aux commandes du jeu. Les décrochages incessants dans le cœur du jeu de Thiney et Catala laissent des espaces dans le dos des Albigeoises dans lesquels s’engouffrèrent les joueuses du Paris FC. En retard sur leurs adversaires, Albi s’épuise à tenter de récupérer le ballon. A la 24ème minute, sur un coup franc excentré sur le côté droit, Mijatovic met le ballon dans la surface de réparation et trouve sa compatriote Stefanovic qui enchaîne du pied droit, sa frappe vient frôler la barre transversale de Benameur. Quelques instants, c’est Paris qui prendra l’avantage. Thiney frappe un corner tendu au point de pénalty, Lambert, un peu courte, est devancée par Lahmari qui envoie le ballon sous la barre d’un puissant coup de tête (1-0). Le score aurait pu être plus lourd si Thiney (37ème, 43ème) avait trouvé la faille.

A la pause, Closset entre en jeu à la place de Mijatovic sur le flanc gauche mais rien n’y fait, le Paris FC garde le pied sur le ballon et se procure de nombreuses situations dans le deuxième acte mais manque d’efficacité. Une opportunité pour Albi qui réagit et croit en sa chance. En changeant de système de jeu, les Albigeoises récupèrent plus haut le ballon ont de réelles situations de revenir au score mais les approximations techniques et les mauvais choix annihilent toutes leurs chances. Dans les derniers instants, les coups de pieds arrêtés s’accumulent pour Albi mais Paris tient bon et remporte ce match.

Que de regrets pour Albi qui aurait pu revenir avec un résultat de Paris. Il faudra redoubler d’envie et de combativité pour venir à bout de Bordeaux, dimanche prochain. Malgré tout, Albi termine la phase aller du championnat à la 7ème place, le meilleur classement à ce stade de la saison mais à seulement 3 points de la zone de relégation. Rien n’est joué pour les Albigeoises qui devront se battre jusqu’à la fin du championnat si elles veulent rester au sein de l’élite.

Théodore Genoux (entraîneur de l’ASPTT Albi) : Je suis dégouté. On fait une très bonne entame mais on prend encore un but sur coup de pied arrêté trop tôt dans ce match. Je félicité quand même les filles qui rendent une copie honnête. Il faudra faire mieux le week-end prochain et on en est largement capable.

Toutes les comptes rendu