L'Asptt Albi n'y arrive pas

La tête basse, en silence, les Albigeoises regagnaient leur vestiaire. Comme depuis le début de la saison, le cri de la victoire ne retentit pas au sein du vestiaire albigeois. Nouvelle désillusion, une nouvelle fois contre un concurrent au maintien.

Le constat est sans appel, zéro victoire, zéro point et zéro but marqué. Cependant, à la différence de ses autres sorties, l'Asptt a fait preuve d'envie et a cherché à construire comme l'a souligné son président :«Bien sûr que nous sommes déçus du résultat. Je suis tout de même content d'avoir retrouvé une équipe qui va de l'avant.»

Ce sont pourtant les Guingampaises qui prirent le jeu à leur compte durant les premières minutes, sans toutefois inquiéter Cindy Perrault la portière d'Albi. Ce temps d'adaptation passé, les Albigeoises commencèrent à sortir de leur terrain en cherchant à passer par les côtés. Malheureusement pour elles, comme face à Bordeaux, ce sont les Bretonnes qui ouvrirent la marque à la 19e minute, contre le cours du jeu.En effet, la capitaine guingampaise Amani profita d'un ballon renvoyé par le poteau dans ses pieds pour conclure de près. Ce scénario cruel ne refroidissait pas les ardeurs albigeoises pour autant. Moins d'une minute après avoir concédé ce but, Pantelic idéalement servie dans la profondeur buta sur la gardienne de l'EAG promptement sortie à sa rencontre. Le vestiaire dut trembler durant la pause tellement les joueuses d'Adolphe Ogouyon poussèrent pour revenir dans le match, leurs efforts faillirent être récompensés sur un tir de Solanet, la meilleure Albigeoise, qui passa à quelques centimètres de la lucarne. A force de ne pas convertir leurs occasions les Tarnaises furent punies à l'heure de jeu par un penalty consécutif à une main dans la surface. Oparanozie, l'attaquante guingampaise ne se fit pas prier et prit Perrault à contre-pied. Le réalisme n'était décidément pas Albigeois, à l'image des deux occasions de l'entrante Khoury ou encore de l'énorme occasion de Cazes sur coup franc qui trouva encore une fois la portière de l'EAG.

La semaine va être longue du côté d'Albi, le match à Metz le week-end prochain sera crucial et sûrement l'un des tournants de la saison.

Toutes les comptes rendu