Score : Guingamp 0 - 1 Albi

Score à la mi-temps : 0 – 0 

But : Mijatovic (58’)

Spectateurs : 200 spectateurs

Arbitres : Stéphanie Di Benedetto

Guingamp : Durand - Drozo (Abadou 82’), Debever, Tcheno, Morin - Ollivier (Beche 68’), Pervier ©, Palis (Fleury 61’) , LeGarrec - Fourre,  Oparanozie

Avertissement : LeGarrec (19’)

Non utilisées: Fauvel, Bueno

Albi : Lambert - Belkhiter, Rouzies, Cazes, Mitchai © - Leuko - Mijatovic, Roy-Petitclerc, Condon (Pantelic 83ème), Cazeau - Khoury (Benlazar 70ème)

Non utilisées : Schlepp, Lopes, Stefanovic

Les Albigeoises sont allées chercher trois précieux points dans la course au maintien en D1 Féminine. Victorieuses 1-0 de l’EA Guingamp grâce à une réalisation de Milica Mijatovic, les joueuses de Patrice Garrigues et Théodore Genoux passent devant leur adversaire du jour.

La tactique Albigeoise a encore payé. Reposant sur un solide bloc défensif et une arrière garde impériale, elles ont exploité à merveilles les moindres failles de son adversaire. La punition intervient à la 58’ minute. Sur une récupération d’une Belkhiter omniprésente sur son flanc droit, elle perce sur son couloir et délivre un merveilleux ballon dans l’intervalle pour Mijatovic. L’attaquante serbe mystifie Debever avec une feinte de frappe dont elle a le secret et crucifie Durand.

Avant cette ouverture du score, Albi a subi les 30 premières minutes. En difficulté face au pressing et à l’impact physique de Guingamp, les Albigeoises sont en retard et subissent. Néanmoins les occasions ne sont pas légions pour Guingamp mise à part à la 15ème minute où suite à une perte de balle albigeoise devant sa propre surface de réparation, le centre-tir de Fourré est dévie in extremis.

Les Albigeoises réagissent dans le dernier quart d’heure de ce premier acte en récupérant le ballon plus haut et jouant sur la vitesse de leurs attaquantes Khoury et Cazeau sans forcément se créer d’occasions franches. C’est sur un score de parité que les équipes se séparent.

A la reprise, les Tarnaises sont transformées. Plus déterminées, plus accrocheuses, prenant le dessus dans l’agressivité, elles posent des soucis à leur adversaire. Albi prend le dessus à l’heure de jeu. Suite à ce but de l’internationale serbe, Albi recule et joue à se faire peur. Subissant les assauts guingampais, les coups de pieds arrêtés s’accumulent et le danger est omniprésent devant le but de Lambert pour le reste de cette rencontre. La solidarité et l’envie albigeoise auront raison de l’abnégation des joueuses de Mbarek. Grâce à cette victoire, Albi prend un point d’avance sur son adversaire mais ne peut officialiser son maintien. De plus, la victoire de Rodez face à Fleury relance complètement la course au maintien. La prochaine mission, ce sera le Samedi 19 Mai avec la réception du Paris FC. Une dernière à domicile qui, on l’espère officialisera le maintien en D1 de l’ASPTT Albi.

Score : ASPTT Albi 1 - 1 Rodez AF
Score à la mi-temps : ASPTT Albi 1 - 0 Rodez AF
Buts : Cazeau (22ème) pour Albi, Lemaître (66ème SP) pour Rodez
Spectateurs : 1200
Arbitre : Mme Camille Soriano


ASPTT Albi : Lambert - Belkhiter, Cazes, Rouzies, Mitchai © - Leuko - Mijatovic (Benlazar 67ème), Roy-Petitclerc, Pantelic, Cazeau - Khoury (Saulnier 82ème)
Non utilisées : Schlepp, Martinez, Condon
Avertissement : Leuko (25ème), Pantelic (71ème)

Rodez AF : Garcia - Guitard © , Infante, Ginestet, Hoarau - Tyryshkina (Chareyron 85ème), Saunier - De Sousa (Austry 46ème), Cance, Lemaître (Banuta 83ème) - Noiran
Non utilisées : Guelatti, Niphon
Avertissement : Cance (54ème)

Les filles de l’ASPTT Albi rencontraient les joueuses du Rodez AF pour le compte de la 19ème journée de D1 Féminine. Les deux équipes n’ont pu se départager et le score final fut de 1 à 1. Lemaître, sur pénalty répondant à la réalisation de Kim Cazeau.

C’était un match qui sentait la poudre entre Albigeoises (10ème avec 16 points) et Ruthénoises, première relégable (11ème avec 15 points) et il a tenu toutes ses promesses, de l’engagement, de la combativité et du jeu des deux côtés. Tant une rencontre si importante dans la course au maintien, c’est Albi qui tire la première banderille. Décalée sur le côté droit, Cazeau tente sa chance mais sa reprise passe largement au-dessus du cadre (11ème). Rodez répond quelques instants plus tard. Suite à une perte de balle de Mijatovic, plein axe, Cance fixe l’arrière garde albigeoise et trouve Lemaître sur sa gauche mais sa frappe est repoussée par une Lambert efficace. Albi débloque la situation à la 23ème minute. Sur une perte de balle de la défense du RAF, Cazeau est plus prompt que Garcia, sortie de son but pour l’occasion, et arrive à redressée sa frappe dans un angle très fermé. (1-0, 22ème). Sous les premières chaleurs estivales et devant un public mobilisé et en nombre, les Albigeoises font preuve d’une grande solidarité mais Rodez profite des espaces créés par le trio Lemaitre, Cance, Noiran.

Dès la 32ème minute, Saunier lance Cance entre l’axe central albigeois, cette dernière n’a plus qu’à ajuster Lambert mais la sortie autoritaire de la Canadienne perturbe la meneuse de poche ruthénoise qui ne peut cadrer sa frappe.

Les décisions arbitrales, le tournant du match

Au retour des vestiaires, l’intensité est toujours importante et aucune des deux équipes ne veut lâcher mais la rencontre tourne à la 65ème minute. Alors que Khoury déborde sur le côté gauche, elle parvient à adresser un centre qui prend la direction du but mais Garcia d’une manchette réflexe parvient à sortir le ballon, sur le contre, Cance est trouvée dans la surface Albigeoise et se laisse tomber suite à un contact avec Cazes, Mme Soriano indique le point de pénalty. Lemaitre convertie la sentence en malgré le plongeon de Lambert qui ne peut que détourner le ballon, (66ème, 1-1). Décision regrettable, surtout que quelques minutes auparavant, Khoury, lancée sur le côté parvenait à prendre Infante de vitesse et se fit faucher au moment d’armer sa frappe … Deux poids, deux mesures, comme souvent depuis le début de la saison …

La fin du match restera du même acabit avec un vrai combat dans ce derby mais la victoire n’a pas choisi de camp. Une victoire, comptablement, aurait été fantastique, une défaite aurait été dramatique. Le match est néanmoins logique et la fin de saison s’annonce palpitante.

Place maintenant à 2 semaines de préparation pour le prochain match et un déplacement au combien important à Guingamp.

Kim Cazeau (Attaquante ASPTT Albi) : On est bien rentré dans ce match. On était bien en place, on a respecté les consignes. Malheureusement, en deuxième mi-temps, il y a ce fait de jeu mais il ne faut pas se cacher derrière ça. Elles nous ont plus mis en difficulté en 2nde mi-temps. Il va falloir continuer à travailler pour aller chercher des points à Guingamp pour se maintenir. Pour finir, je tiens à remercier toutes les personnes au stade aujourd’hui et tous ceux qui ont mis tout en œuvre pour nous motiver et nous encourager.

Pilar Khoury (Attaquante ASPTT Albi) : C’est clair que sur cette situation, lorsque j’arme ma frappe, elle me touche le pied d’appui. C’est un fait de jeu mais c’est le foot. Sur le but, on se déséquilibre et on le paie cash. Sur ma performance, j’ai touché moins de ballon que d’habitude mais j’ai travaillé dans l’ombre, j’ai essayé de créer de l’espace pour mes partenaires maintenant, il va falloir retourner au travail pour Guingamp.

Théodore Genoux & Patrice Garrigues (Entraineurs ASPTT Albi) : On est déçus. On n’a pas réussi à concrétiser sur nos temps forts. Sur le but encaissé, on est déséquilibré et on prend un contre. Ce match nul fait qu’on est encore en lice mais on a des regrets. Il faut positiver et encourager les filles. On a notre destin entre nos mains.

Grégory Mleko (Entraîneur Rodez AF) : Le match nul est logique. C’était un vrai derby avec beaucoup d’engagement. L‘objectif était d’au moins, ne pas perdre. On a réussi à revenir au score, c’est déjà bien. Malgré le calendrier, la vérité se fera sur le terrain. Lille avec sa victoire face à Guingamp se donne de l’air, il va falloir prendre 3 points sur le prochain match. Le maintien, il va falloir aller se le chercher, il ne viendra pas tout seul.

Score : Lyon 4-0 Albi
Score à la mi-temps : 2-0
Arbitre : Mme Stéphanie Di Benedetto 
Spectateurs : 1000 spectateurs
Buts : Renard (4ème), Hegerberg (34ème, 66ème) et Le Sommer (80ème

Lyon : Bouhaddi - Bacha, Renard ©, Buchanan, Petit - Kumagai (Le Sommer 60ème), Brian, Hamraoui (Marozsan 60ème)- Abily, Van de Sanden (Cascarino 60ème), Hegerberg
Non utilisées : Peyraud-Magnin et Bronze
Avertissement : Hamraoui (35ème)
Albi : Lambert – Stefanovic, Mitchai ©, Rouzies, Belkhiter – Leuko - Mijatovic (Condon 60ème), Roy-Petitclerc, Pantelic (Cazes 84ème), Cazeau - Khoury (Schlepp 68ème)
Avertissement : Mitchai (37ème)

L’ASPTT se déplaçait à Lyon, leader incontesté de la D1 et qualifié pour les demies-finales de la Ligue des Champions.

Après une entame de match difficile, les Albigeoises craquent sous la pression lyonnaise dès la 4ème minute. Sur un corner, Lambert, la gardienne albigeoise est trop courte dans sa sortie et Renard saute plus haut que tout le monde aux 6m et ouvre la marque. Albi ne se démonte pas pour autant. C’est même la première fois qu’Albi est aussi dangereux face à adversaire. La première situation offensive pour Albi arrive à la 17ème où l’ouverture de Mijatovic est un peu longue pour Cazeau. Albi aurait même revenir à la marque sur une percée de Stefanovic (18ème) ou par l’intermédiaire de Rouzies quelques instants plus tard. Le premier acte bascule à la 33ème minute. Sur un long coup franc de Mijatovic, la situation est litigieuse dans la surface rhodanienne où les Albigeoises réclament un pénalty suite à une main de Petit. Malheureusement, sur l’action qui suit, Hegerberg corse l’addition en reprenant un centre de Bacha. (34ème, 2-0).
Auteures d’une belle première mi-temps, pleine de combativité et d’envie, la seconde repart sur les mêmes bases. Face à un adverse supérieur, Albi met toutes ses forces dans la bataille. Devant la domination stérile, l’entraîneur lyonnais, Reynald Pedros fait entrer la cavalerie avec les internationales Le Sommer, Cascarino et Marozsan à l’heure de jeu. Mettant en place un système de jeu encore plus offensif, on peut s’attendre au pire du côté albigeois dans le dernier tiers de cette rencontre.

 A la 66ème minute, sur un coup franc déposé par Marozsan, l’attaquante norvégienne inscrit son second but d’une tête décroisée imparable. (66ème, 3-0). Les combinaisons lyonnaises s’enchaînent et Albi a de plus en plus de mal à contrer son adversaire. Vaillantes, les joueuses de l’ASPTT ne lâchent rien mais le dernier but de Le Sommer à la  80ème minute  viendra alourdir la marque. Une défaite plein d’enseignements pour Albi tant les efforts et la solidarité ont été les maîtres mots de leur prestation. Quel dommage qu’Albi n’ait pas mis autant de cœur lors de leur dernière sortie face à l’OM.

Concernant les résultats de la journée sont plutôt défavorables pour les Tarnaises puisque Rodez et Guingamp se sont imposées. Albi perd donc 2 places et n’est plus qu’à  point de la zone de relégation. La réception lors de la prochaine journée du Rodez AF s’annonce donc comme un derby vital, capital dans la course au maintien. Malheur au vaincu.

Kristina Pantelic : « On a progressé par rapport au match Aller. On a mieux utilisé le ballon. On s’est créé 4 véritables occasions plus ce fait de jeu avant le 2nd but lyonnais puisqu’il y a une main dans la surface lyonnaise qui aurait dû nous donner un pénalty. C’est dommage d’avoir pris 3 buts sur coups de pieds arrêtés. Ça montre que dans le jeu, on était bien en place, solidaires. Maintenant, place à Rodez.»

Score : ASPTT Albi 0 - 2 OM
Score à la mi-temps : 0 - 1
Arbitre : Maika Vandertischel
Buts : Alidou d’Anjou (8ème) et Cardia (62ème)

ASPTT Albi : Lambert - Stefanovic, Cazes, Rouzies, Belkhiter - Leuko (Pantelic 66ème) - Mijatovic, Benlazar, Mitchai (Roy-Petitclerc 46ème), Cazeau - Martinez (Schlepp 53ème)
OM : Richard - Soulard, M’Bassidjé, Pizzala, Lakrar - Asseyi, Storti, Gadéa, Caputo (Fridriksdottir 67ème) - Alidou d’Anjou (Lozé 90ème), Traoré (Cardia 57ème)
Avertissements : Rouziès (32ème) et Belkhiter (64ème) pour Albi ; Traoré (32ème) et Gadéa (76ème) pour Marseille

Les albigeoises se sont inclinées sur le score de 2 à 0 face à l’OM pour le compte de la 17ème journée de D1 Féminine.

Les filles du duo Garrigues - Genoux se sont faîtes piégées par les Olympiennes. Comptant 7 points d’avance avant le coup d’envoi, Albi comptait prendre 10 longueurs d’avance sur son adversaire du jour et se faciliter la fin de saison. Dans la peau du favori, Albi n’a pas su tenir son rang. Depuis le début de la saison, les Albigeoises comptent sur leur solide bloc défensif pour aspirer son adversaire en leur laissant le monopole du ballon et les contrer avec la vitesse de leurs attaquantes.

Malheureusement, Marseille avait parfaitement préparé son match et étant averti de la tactique Albigeoise. Le plan de jeu marseillais était simple, prendre Albi à la gorge dès l’entame du match pour rapidement prendre les devants au tableau d’affichage. Concernant les filles de l’ASPTT, ont-elles pris un match trop à la légère ? La question peut réellement se poser. Manquant de combativité dès les premières minutes, elles subissent d’entrée la pression marseillaise. Enchaînant les coups de pieds arrêtés dangereux, Albi craque dès la 8ème minute. Après un joli travail d’Asseyi sur le côté gauche de l’attaque, elle adresse un centre au 2nd poteau pour Alidou d’Anjou qui ouvre la marque. Albi se doit de réagir mais face au solide bloc marseillais, les tarnaises ne parviennent pas à trouver la faille. Accumulant les imprécisions techniques, elles sont incapables de mettre en danger la portière marseillaise mise à part à la 28ème minute ou Mijatovic décale Cazeau sur le côté droit mais la frappe de l’attaquante albigeoise passe quelques centimètres à côté du cadre. C’est finalement Marseille qui attend Albi pour mieux les contrer. Pouvant s’appuyer sur la vitesse de Alidou d’Anjou, Traoré ou Asseyi devant, l’on est plus proche du  2-0 que de l’égalisation albigeoise.

Albi qui a livré une pâle prestation ce dimanche s’expose et se fait punir par Cardia. Tout juste entrée en jeu, elle profite de la mauvaise relance de Rouzies pour déborder Cazes et remporter son duel face à Lambert (0-2 62ème).

L’ASPTT tentera tant bien que mal de réagir mais elles feront preuve de beaucoup d’impuissance face au bloc olympien. En manque de repères offensivement, Albi a montré beaucoup trop de laxisme et de suffisance pour l’emporter face à une équipe marseillaise qui abattait une de ses dernières cartes.

Crédit photo : Phootorafettes

Score : Fleury 0 - 1 Albi
Score à la mi-temps : Fleury 0 - 1 Albi
Buts : Khoury 39ème
Arbitre : Mme Anaelle Loidon
Spectateurs : 250 spectateurs

Albi : Lambert - Stefanovic, Cazes, Rouzies, Belkhiter - Leuko, Mitchai ©, Benlazar (Pantelic 78ème) - Cazeau, Mijatovic (Martinez 84ème), Khoury (Condon 93ème)
Non utilisées : Schlepp, Viollaz
Avertissements : Khoury (57ème), Cazes (72ème), Stefanovic (92ème)
FC Fleury 91 : Gignoux-Soulier - Butel, Haupais (Coudon 67ème), Multari, Sissoko © - Clémaron, Corboz (Chatelain 80ème), Amani - Rabanne (Palacin 60ème), Lavogez, Fernandes
Non utilisées : Traikia, Benoist
Avertissements : Butel (26ème), Sissoko (57ème), Haupais (63ème)

Les Albigeoises se sont imposées face au FC Fleury 91 sur le score de 1-0 grâce à un but de Khoury à la 39ème minute. Grâce à cette victoire, Albi remonte à la 8ème place avec 4 points d’avance sur la zone rouge.

Albi se déplaçait en région parisienne avec la ferme intention de se relancer. Avec seulement 2 points d’avance sur la zone rouge avant le match, les filles de Garrigues et Genoux voulaient absolument se donner de l’air et viser plus haut.

Au terme d’un match engagé et basé sur le combat, des Albigeoises tactiquement disciplinées déroulèrent leur plan de jeu. L’objectif était simple, rester solide défensivement pour contrer le milieu de classe internationale de Fleury et jouer dans le dos de la défense. Albi a réalisé une grande prestation défensive en redoublant d’efforts et en faisant preuve d’une grande solidarité. La victoire aurait même être plus large si, offensivement, elles avaient été plus précise offensivement.

Après une entame de match engagée, la première situation est à mettre au profit des Floriacumoises mais la sortie de Lambert vient anéantir les espoirs de Corboz (15ème). La première situation albigeoise est à mettre au profit de Khoury. Belkhiter obtient un coup franc excentré sur le côté droit de la surface. Mijatovic s’en charge et trouve Khoury au 2nd poteau mais Gignoux repousse sur sa ligne (26ème). Cette occasion est le point de départ de 15 minutes où le jeu s’ouvra. Sur le contre de Fleury, le ballon traîne devant le but de Lambert mais Belkhiter éloigne le danger. A la 32ème minute, Lavogez est trouvée dans l’espace et temporise pour lancer Corboz, elle parvient à éliminer Lambert mais ne peut redresser sa frappe qui termine dans le petit filet. Il faut attendre la 39ème minute pour voir Albi prendre l’avantage. Parfaitement lancée par Mijatovic, Khoury devance la sortie de Gignoux, partie à l’aventure hors de sa surface et peut tranquillement pousser le ballon au fond des filets (39ème, 0-1).

Albi rate le break

Heureusement, Albi repart avec la victoire mais vu les nombres de situations dangereuses que se sont procurées les Albigeoises, le score aurait pu être bien plus lourd. Khoury (40ème), Cazeau (49ème), et Mijatovic (52ème) sont toutes parties à la limite du hors-jeu pour se présenter face à Gignoux mais aucune n’a pu corser l’addition. En fin de match, Fleury mis la pression sur la défense albigeoise et le dernier coup franc repris de la tête par Coudon passe juste à côté de la cage de Lambert.  

Une fin de match sous haute tension

Malheureusement, le match s’est terminé dans une ambiance délétère. Les Albigeoises, euphoriques se mirent à exprimer leur joie sur la pelouse synthétique du stade Lascombe. Le club de Fleury, que ce soit certains membres du staff, dirigeants ou joueuses s’en sont alors pris aux Albigeoises. Il faudra une dizaine de minutes pour que les acteurs et actrices reprennent leurs esprits et que les filles de l'ASPTT Albi puissent regagner leur vestiaire sous les insultes et les menaces des supporters et de certains dirigeants du FC Fleury 91. Triste image de la D1 Féminine.

Pilar Khoury (Attaquante de l’ASPTT Albi) : « Je pense que j’ai débuté mon match plus de confiance. J’avais fait une séance d’entraînement spécifique qui m’a beaucoup aidé mentalement pour ce match. Sur le but, c’est un soulagement complet de savoir que je peux encore marquer des buts et montrer que j’en suis capable. C’est dommage de ne gagner que 1-0, on a manqué trop d’occasions mais c’est une victoire très importante pour le maintien. On a montré une grande solidarité, beaucoup d’envie et Albi ne descendra facilement »

Toutes les comptes rendu