Score final : 1-3

Score à la mi-temps : 0-2 ; Arbitre : Mme. Elbour

Buts : Bigot (29e), Delie (35e), Gavory (92e) pour Metz ; Morales (82e) pour l'ASPTT

ASPTT Albi Arsenieva, Cazes, Bezombes, Mitchaï, Koutoupot (68ème Burtin), Rouzies, Cinotti (62ème Delonca), Kirbach, Morales, Hanni (45ème Portillo), Roy Petitclerc (C)

FC Metz Lerond, Dechilly, Fercocq, Godart (C) (82ème Bekhada), Kaya, Rougemont, Pasquereau, Gavory, Delie, Khelifi (75ème Robert), Bigot (55ème Delabre)

Avertissements : Gavory (41ème), Bigot (55ème), Robert (83ème), Delabre (88ème)

L'ASPTT Albi recevait le FC Metz, club de première division. Avec Hanni replacée en 10 devant Rouzies et Cinotti et Roy Petitclerc sur un côté l'entraîneur albigeois a tenté une mise en place plutôt défensive pour essayer de profiter de contres attaques.

Les rouges et jaunes entamèrent bien la rencontre, dès la 4e minute de jeu Hanni récupère la balle et sert Kirbach devancée par la gardienne messine. Cependant les Tarnaises levèrent vite le pied, n'arrivant plus à ressortir proprement ni à garder le cuir elles voyaient les Lorraines s'imposer dans les duels et conserver le ballon.

C'est à la 29e minute que les visiteuses ouvraient la marque. Profitant d'un contre Bigot frappa sur le poteau, Arsenieva plongea mais le ballon lui rebondit dans le dos et rentra. Avec beaucoup de réussite le FC Metz mène un but à zéro. Cinq minutes plus tard suite à un cafouillage dans la défense de l'ASPTT, l'arbitre accorda un penalty sur une main involontaire de Cazes. Delie ne se fit pas prier pour le transformer, deux buts à zéro à la mi-temps.

La seconde période reprit sur les chapeaux de roues, les Albigeoises se montrèrent plus agressives dans les duels obligeant les Messines à reculer. L'entrée de Portillo en lieu et place de Hanni apporta de la fraîcheur, de plus avec de bonnes combinaisons entre Morales, Kirbach et Roy Petitclerc les rouges et jaunes prenaient le dessus.

Malheureusement la dernière ou l'avant dernière passe manquait. Les efforts furent récompensés la 82e minute, Morales à l'entrée de la surface d'un plat du pied ajuste Lerond d'une frappe en première intention. Deux buts à un l'espoir reste permis. A la 88e minute, Roy Petitclerc buta sur Lerond qui détourna sa frappe d'une magnifique claquette. D'un but à l'autre le FC Metz obtint un second penalty à la 90e cette fois-ci repoussé par Arsenieva. N'arrivant pas à égaliser c'est finalement à la 92e minute les Lorraines qui aggravent la mise suite à un contre bien mené.

Une élimination en coupe de France qui se sera faite majoritairement sur la première période, malgré des regrets l'envie et la solidarité de toute l'équipe est à souligner.

La Dépêche du Midi

Crédit photo : Vincent Céré

Les Albigeoises se sont inclinées face au Paris FC sur un penalty transformé par l'internationale française, Gaëtane Thiney à la 85e minute.

Quel cruel dénouement pour les joueuses de l'ASPTT Albi. Elles avaient leur destin en main en vue de leur maintien avant cette journée, elles l'auront toujours pour la dernière journée mais ça se complique dangereusement avec un déplacement à Montpellier.

Albi entre timidement dans ce match face à une équipe parisienne qui exerce un pressing important sur l'ASPTT. Dès la 7e minute, il faut une parade de Lambert suite à un centre de Makanza pour Declercq qui arme une puissante reprise du pied droit pour sauver son camp. Quelques instants plus tard, c'est à nouveau Declercq qui apporte le danger dans la surface albigeoise, centre en retrait pour Makanza esseulée au second poteau mais sa frappe passe quelques centimètres à côté de la cage albigeoise.

Une expulsion décisive

Puis… c'est à peu près tout. Albi n'a pas le ballon mais est en place, Leuko colmate les moindres espaces, Cazes est présente dans l'impact physique et Lambert n'est pas en danger. Le bémol, Albi n'a pas la moindre occasion à se mettre sous la dent. La charnière Bilbault-Butel veillant au grain et muselant la seule Cazeau devant.

L'ASPTT aurait pu prendre l'avantage juste avant la mi-temps sur un corner de Condon, Cazes place sa tête mais ça passe juste au-dessus de la barre transversale de Pecharman. Dominées, les Jaunardes font le dos rond devant leur surface et le match commence à basculer.

Condon prend son premier avertissement, très contestable à la 53e puis le second tout aussi discutable à la 63e. Albi est donc résuit à 10 pour la dernière demi-heure et l'on sent dans les travées de Rigaud qu'il leur sera très difficile de s'imposer. Néanmoins, le point qu'elles tiennent est important. Cette exclusion ne change pas la physionomie du match et Albi ne concède pas plus d'occasions. C'est même Albi qui aurait pu réaliser le hold-up sur un ballon dans la profondeur pour Cazeau, cette dernière se présente face à Pecharman dans un angle très fermé et la portière remporte son duel.

Le penalty qui tue

C'est à la 85e que la catastrophe arrive. Sur une énième combinaison sur le côté droit, Thiney qui avait perdu le ballon est percutée par Rouzies. Mme Vandertischel n'hésite pas et indique le point de penalty. Thiney le transforme (0-1, 85e).

Avec cette défaite, les affaires albigeoises se compliquent. Elles reculent au 9e rang avec 20 points avant la dernière journée. Le week-end prochain, Albi se déplace à Montpellier, 3e qui jouera encore sa qualification en Ligue des Champions.

Pendant ce temps Lille, 10e avec 20 points se déplace à Bordeaux (6e) et le premier relégable, Guingamp, 19 points recevra l'OM, dernier et déjà relégué. Autrement dit, un immense défi attend l'ASPTT pour tenter de sauver sa peau en D1.

Score à la mi-temps 0 — 0 ;

600 spectateurs ; Arbitre : Maika Vandestischel

But : Gaëtane Thiney (85e SP)

Avertissements : Condon (53e et 63e) pour Albi, Lahmari (65e) pour Paris

Exclusion : Condon (63e)

ASPTT Albi : Lambert — Belkhiter, Cazes, Rouzies, Mitchai © — Leuko — Pantelic (Stefanovic 82e), Roy-Petitclerc, Condon, Mijatovic (Benlazar 67e) — Cazeau

Non entrées : Schlepp, Lopes et Khoury

Paris FC : Pecharman — Soyer (DeAlmeida 46e), Butel, Bilbault, Gréboval — Jaurena — Makanza (Cascarino 93e), Vaysse (Lahmari 64e), Thiney, Declercq — Matéo

Non entrée : Jaffrelot

Crédit Photo : https://www.instagram.com/phootorafettes/ 

Score : Guingamp 0 - 1 Albi

Score à la mi-temps : 0 – 0 

But : Mijatovic (58’)

Spectateurs : 200 spectateurs

Arbitres : Stéphanie Di Benedetto

Guingamp : Durand - Drozo (Abadou 82’), Debever, Tcheno, Morin - Ollivier (Beche 68’), Pervier ©, Palis (Fleury 61’) , LeGarrec - Fourre,  Oparanozie

Avertissement : LeGarrec (19’)

Non utilisées: Fauvel, Bueno

Albi : Lambert - Belkhiter, Rouzies, Cazes, Mitchai © - Leuko - Mijatovic, Roy-Petitclerc, Condon (Pantelic 83ème), Cazeau - Khoury (Benlazar 70ème)

Non utilisées : Schlepp, Lopes, Stefanovic

Les Albigeoises sont allées chercher trois précieux points dans la course au maintien en D1 Féminine. Victorieuses 1-0 de l’EA Guingamp grâce à une réalisation de Milica Mijatovic, les joueuses de Patrice Garrigues et Théodore Genoux passent devant leur adversaire du jour.

La tactique Albigeoise a encore payé. Reposant sur un solide bloc défensif et une arrière garde impériale, elles ont exploité à merveilles les moindres failles de son adversaire. La punition intervient à la 58’ minute. Sur une récupération d’une Belkhiter omniprésente sur son flanc droit, elle perce sur son couloir et délivre un merveilleux ballon dans l’intervalle pour Mijatovic. L’attaquante serbe mystifie Debever avec une feinte de frappe dont elle a le secret et crucifie Durand.

Avant cette ouverture du score, Albi a subi les 30 premières minutes. En difficulté face au pressing et à l’impact physique de Guingamp, les Albigeoises sont en retard et subissent. Néanmoins les occasions ne sont pas légions pour Guingamp mise à part à la 15ème minute où suite à une perte de balle albigeoise devant sa propre surface de réparation, le centre-tir de Fourré est dévie in extremis.

Les Albigeoises réagissent dans le dernier quart d’heure de ce premier acte en récupérant le ballon plus haut et jouant sur la vitesse de leurs attaquantes Khoury et Cazeau sans forcément se créer d’occasions franches. C’est sur un score de parité que les équipes se séparent.

A la reprise, les Tarnaises sont transformées. Plus déterminées, plus accrocheuses, prenant le dessus dans l’agressivité, elles posent des soucis à leur adversaire. Albi prend le dessus à l’heure de jeu. Suite à ce but de l’internationale serbe, Albi recule et joue à se faire peur. Subissant les assauts guingampais, les coups de pieds arrêtés s’accumulent et le danger est omniprésent devant le but de Lambert pour le reste de cette rencontre. La solidarité et l’envie albigeoise auront raison de l’abnégation des joueuses de Mbarek. Grâce à cette victoire, Albi prend un point d’avance sur son adversaire mais ne peut officialiser son maintien. De plus, la victoire de Rodez face à Fleury relance complètement la course au maintien. La prochaine mission, ce sera le Samedi 19 Mai avec la réception du Paris FC. Une dernière à domicile qui, on l’espère officialisera le maintien en D1 de l’ASPTT Albi.

Score : ASPTT Albi 1 - 1 Rodez AF
Score à la mi-temps : ASPTT Albi 1 - 0 Rodez AF
Buts : Cazeau (22ème) pour Albi, Lemaître (66ème SP) pour Rodez
Spectateurs : 1200
Arbitre : Mme Camille Soriano


ASPTT Albi : Lambert - Belkhiter, Cazes, Rouzies, Mitchai © - Leuko - Mijatovic (Benlazar 67ème), Roy-Petitclerc, Pantelic, Cazeau - Khoury (Saulnier 82ème)
Non utilisées : Schlepp, Martinez, Condon
Avertissement : Leuko (25ème), Pantelic (71ème)

Rodez AF : Garcia - Guitard © , Infante, Ginestet, Hoarau - Tyryshkina (Chareyron 85ème), Saunier - De Sousa (Austry 46ème), Cance, Lemaître (Banuta 83ème) - Noiran
Non utilisées : Guelatti, Niphon
Avertissement : Cance (54ème)

Les filles de l’ASPTT Albi rencontraient les joueuses du Rodez AF pour le compte de la 19ème journée de D1 Féminine. Les deux équipes n’ont pu se départager et le score final fut de 1 à 1. Lemaître, sur pénalty répondant à la réalisation de Kim Cazeau.

C’était un match qui sentait la poudre entre Albigeoises (10ème avec 16 points) et Ruthénoises, première relégable (11ème avec 15 points) et il a tenu toutes ses promesses, de l’engagement, de la combativité et du jeu des deux côtés. Tant une rencontre si importante dans la course au maintien, c’est Albi qui tire la première banderille. Décalée sur le côté droit, Cazeau tente sa chance mais sa reprise passe largement au-dessus du cadre (11ème). Rodez répond quelques instants plus tard. Suite à une perte de balle de Mijatovic, plein axe, Cance fixe l’arrière garde albigeoise et trouve Lemaître sur sa gauche mais sa frappe est repoussée par une Lambert efficace. Albi débloque la situation à la 23ème minute. Sur une perte de balle de la défense du RAF, Cazeau est plus prompt que Garcia, sortie de son but pour l’occasion, et arrive à redressée sa frappe dans un angle très fermé. (1-0, 22ème). Sous les premières chaleurs estivales et devant un public mobilisé et en nombre, les Albigeoises font preuve d’une grande solidarité mais Rodez profite des espaces créés par le trio Lemaitre, Cance, Noiran.

Dès la 32ème minute, Saunier lance Cance entre l’axe central albigeois, cette dernière n’a plus qu’à ajuster Lambert mais la sortie autoritaire de la Canadienne perturbe la meneuse de poche ruthénoise qui ne peut cadrer sa frappe.

Les décisions arbitrales, le tournant du match

Au retour des vestiaires, l’intensité est toujours importante et aucune des deux équipes ne veut lâcher mais la rencontre tourne à la 65ème minute. Alors que Khoury déborde sur le côté gauche, elle parvient à adresser un centre qui prend la direction du but mais Garcia d’une manchette réflexe parvient à sortir le ballon, sur le contre, Cance est trouvée dans la surface Albigeoise et se laisse tomber suite à un contact avec Cazes, Mme Soriano indique le point de pénalty. Lemaitre convertie la sentence en malgré le plongeon de Lambert qui ne peut que détourner le ballon, (66ème, 1-1). Décision regrettable, surtout que quelques minutes auparavant, Khoury, lancée sur le côté parvenait à prendre Infante de vitesse et se fit faucher au moment d’armer sa frappe … Deux poids, deux mesures, comme souvent depuis le début de la saison …

La fin du match restera du même acabit avec un vrai combat dans ce derby mais la victoire n’a pas choisi de camp. Une victoire, comptablement, aurait été fantastique, une défaite aurait été dramatique. Le match est néanmoins logique et la fin de saison s’annonce palpitante.

Place maintenant à 2 semaines de préparation pour le prochain match et un déplacement au combien important à Guingamp.

Kim Cazeau (Attaquante ASPTT Albi) : On est bien rentré dans ce match. On était bien en place, on a respecté les consignes. Malheureusement, en deuxième mi-temps, il y a ce fait de jeu mais il ne faut pas se cacher derrière ça. Elles nous ont plus mis en difficulté en 2nde mi-temps. Il va falloir continuer à travailler pour aller chercher des points à Guingamp pour se maintenir. Pour finir, je tiens à remercier toutes les personnes au stade aujourd’hui et tous ceux qui ont mis tout en œuvre pour nous motiver et nous encourager.

Pilar Khoury (Attaquante ASPTT Albi) : C’est clair que sur cette situation, lorsque j’arme ma frappe, elle me touche le pied d’appui. C’est un fait de jeu mais c’est le foot. Sur le but, on se déséquilibre et on le paie cash. Sur ma performance, j’ai touché moins de ballon que d’habitude mais j’ai travaillé dans l’ombre, j’ai essayé de créer de l’espace pour mes partenaires maintenant, il va falloir retourner au travail pour Guingamp.

Théodore Genoux & Patrice Garrigues (Entraineurs ASPTT Albi) : On est déçus. On n’a pas réussi à concrétiser sur nos temps forts. Sur le but encaissé, on est déséquilibré et on prend un contre. Ce match nul fait qu’on est encore en lice mais on a des regrets. Il faut positiver et encourager les filles. On a notre destin entre nos mains.

Grégory Mleko (Entraîneur Rodez AF) : Le match nul est logique. C’était un vrai derby avec beaucoup d’engagement. L‘objectif était d’au moins, ne pas perdre. On a réussi à revenir au score, c’est déjà bien. Malgré le calendrier, la vérité se fera sur le terrain. Lille avec sa victoire face à Guingamp se donne de l’air, il va falloir prendre 3 points sur le prochain match. Le maintien, il va falloir aller se le chercher, il ne viendra pas tout seul.

Toutes les comptes rendu