Maintien presque en poche pour l'Asptt Albi

Les scènes de joie, embrassades et autres sauts en l'air témoignent du bon coup réalisé par les filles d' Adolphe Ogouyon. Car avec ce succès acquis sur le terrain de Bordeaux, les Albigeoises repoussent à cinq points leurs concurrentes les plus directes au classement. Voire même virtuellement six puisque cette victoire 1-2 redonne l'avantage à Albi sur Bordeaux au goal average particulier.

De quoi presque assurer le maintien d'autant que les Bordelaises rencontreront Lyon, le PSG, Juvisy et l'OM lors des quatre dernières journées. Autant dire que l'écart entre les deux équipes semblent désormais définitif et assure le maintien à des Tarnaises qui auront su gagner ce match à l'expérience.

Il en fallait pour résister au début de rencontre plein d'envie des joueuses au scapulaire. Ces dernières bousculent l'arrière-garde tarnaise et inquiètent Lambert dès la 4e minute. Les Bordelaises monopolisent le ballon mais se montrent brouillonnes à l'approche des dix-huit mètres. Lambert est de nouveau sollicitée sur un coup-franc de Billaud des 30 mètres (21e) puis sur une reprise de Laurent (22e). L'orage gronde mais l'arrière garde mise en place par Ogouyon tient le choc. Elle va malgré tout craquer peu avant la pause. Côté gauche, Laurent slalome dans la défense, et adresse un tir croisé qui ne laisse aucune chance à la portière albigeoise (38e).

De quoi piquer au vif des visiteuses qui mettent un peu plus de détermination dans leurs prises de balle dès la reprise. De bonnes intentions aussitôt concrétisées lorsque Saulnier, auteure de quelques crochets dans la surface, se fait arrêter irrégulièrement. Une aubaine pour Rouzies qui ne manque pas l'occasion d'égaliser sur pénalty (52e). Un but qui a le don de remettre totalement dans la partie le collectif tarnais, tandis que les Bordelaises plongent, tant physiquement que moralement. Albi gère alors ce score et tente même de prendre le large sur un tir excentré de Saulnier (74e). Un danger qui se rapproche sous la forme d'un débordement côté droit de Cazeau dont le centre trouve Saulnier. Cette dernière ne laisse aucune chance à la gardienne bordelaise (75e) et propulse son équipe vers le maintien. Mijatovic est ensuite toute proche d'enfoncer le clou (78e) sur une tête. Une occasion manquée sans conséquence tant les Albigeoises contrôlent cette fin de match au métier. Une expérience payante face à des bordelaises bien tendres qui voient s'éloigner sans doute définitivement leurs adversaires du jour au classement.

Adolphe Ogouyon (Entraîneur Asptt Albi) :

«C'était un match hyper compliqué sur un terrain indigne d'un match de D1 féminine. On se plaint du terrain à Albi mais là c'était trois fois pire… Bordeaux nous a posé beaucoup de problèmes en première mi-temps, on était à la rue que ce soit en défense ou en attaque même si on a eu une grosse occasion en première mi-temps, on n'était pas dans notre match. En seconde, on revient avec de bien meilleures intentions avec notamment plus d'intensité et d'agressivité, on n'avait pas le choix, on était relégables à la mi-temps. Bordeaux nous a agressés à la limite de l'agression physique. À partir du moment où nous aussi nous avons augmenté notre intensité, nous nous sommes procuré beaucoup d'actions de but. Le penalty qui nous a permis d'égaliser est justifié et nous a permis de remettre la pression sur Bordeaux qui devait alors se découvrir, ce qui nous a laissé des opportunités de contres. Le but de Saulnier intervient d'ailleurs suite à un contre. On a fait un très très grand pas vers le maintien, le groupe a répondu présent, je félicite les filles car pour l'anecdote, c'est la première fois depuis que je suis à Albi que l'on renverse la vapeur. Cela montre que les filles ont grandi et que l'équipe devient mature, maintenant on a deux semaines de récupération avant de se déplacer à Guingamp.»

Bernard Espié (Président) :

«Le maintien n'est pas encore acquis mathématiquement même si c'est vrai que c'est en bonne voie. La première mi-temps a été très difficile et Bordeaux méritait son but d'avance à la mi-temps. Je pense que le vent a joué aussi car en deuxième mi-temps, nous l'avons eu dans le dos et cela nous a aidés. Concernant la trentaine de supporters ayant fait le déplacement, c'est vraiment bien cela a montré aux filles qu'elles n'étaient pas seules. Maintenant, on va essayer de se maintenir rapidement pour pouvoir commencer à préparer la saison prochaine sereinement.»

bordeaux 1- asptt albi 2
Mi-temps : 1-0

Buts : Laurent (38e) pour Bordeaux, Rouzies (58e sp), Saulnier (75e) pour Albi

Avertissements : Billaud (77e) pour Bordeaux, Pantelic (54e), Saulnier (68e) pour Albi

BORDEAUX : Launay – Hamidouche (Lardez, 15e), Billaud, Eliceche, Mustaki – Istillart, Ouinekh (Cambot, 79e), Karchouni (Mannon, 86e) – Chatelin, Loumagne, Laurent

ALBI : Lambert – Arcambal, Rouzies, Cazes, Gouineau – Cazeau, Pantelic, Cervera, Mijatovic – Saulnier (Benlazar, 83e), Khoury (Martinez, 68e)

ET.T.

Toutes les comptes rendu