L'Asptt Albi peut nourrir des regrets

Les enjeux étaient importants d'un côté comme de l'autre entre des Albigeoises luttant pour leur maintien et des Montpelliéraines visant le podium. Le premier quart d'heure confirmait le classement, le MHSC avait la maîtrise du ballon sans toutefois parvenir à inquiéter une défense albigeoise bien regroupée. C'est à la demi-heure de jeu que le match aurait pu basculer, d'abord côté Montpelliérain puis côté Tarnais. En effet, suite à un cafouillage dans la défense de l'Asptt, la capitaine du MHSC Sembrant, ne parvenait pas à pousser le cuir au fond des filets. Rebelote cinq minutes plus tard toujours dans la surface d'Albi mais cette fois-ci le ballon de Agard touche la barre transversale d'une Lambert battue. L'orage passé, les joueuses d'Adolphe Ogouyon profitèrent d'un corner mal tiré par Montpellier pour partir en contre par l'intermédiaire de Cazeau parfaitement lancée. Cette dernière négociait parfaitement le 2 contre 1 et trouvait Mijatovic esseulée dans l'axe de la surface du MHSC mais hélas au lieu de reprendre directement le ballon, son crochet permettait à la défense montpelliéraine de contrer sa tentative en corner au grand dam du public de Rigaud. Les Albigeoises pouvaient se mordre les doigts puisqu'en seconde mi-temps, on jouait depuis un quart d'heure lorsque l'arbitre de la rencontre désignait le point de penalty pour une main peu évidente dans la surface. Malgré l'incompréhension et les nombreux sifflets du public, le penalty fut transformé par Cayman pour Montpellier. Ce but assommait quelque peu de valeureuses rouge et jaune qui ne parvenaient pas à revenir au score malgré le bon rush de Saulnier dont la frappe en angle fermé ne donna rien. Les Albigeoises auraient même pu obtenir un penalty pour une main dans la surface mais Madame l'arbitre en décida autrement. C'est donc un Adolphe Ogouyon remonté qui s'est présenté en conférence de presse. Il va falloir vite oublier ce match côté Albigeois pour ne pas gamberger outre mesure et manquer la «finale» pour le maintien de dimanche prochain à Bordeaux.

Asptt albi 0 -Montpellier 1
M.T : 0-0, 800 spectateurs environ.But : Montpellier : Cayman sp (62')

ASPTT ALBI : Lambert ; Gouineau ; Cazes ; Arcambal (cap) ; Khoury ; Pantelic ; Rouzies ; Cazeau ; Cervera ; Saulnier ; Mijatovic

Avertissements : Albi : Saulnier (62'), Cervera (68')

Montpellier HSC : Philippe ; Torrent ; Agard ; Dekker ; Karchaoui ; Romanelli ; Sembrant (cap) ; Torrecilla ; Blackstenius ; Cayman ; Le Bihan

Remplacements : Albi : Khoury par Martinez (68') ; Mijatovic par Benlazar (78') ; Cervera par Condon (89')

Montpellier HSC : Torrecilla par Thomas (58') ; Le Bihan par Leger (65') ; Romanelli par Daughetee (78')

Réactions

Adolphe Ogouyon (entraîneur Asptt Albi) : «C'est une évidence aujourd'hui, l'arbitrage est toujours en faveur des gros, on l'a vu contre Lyon avec ce penalty litigieux la semaine dernière, et on le voit encore une fois aujourd'hui… En plus il y a une main non sifflée pour nous dans la surface. Une de nos joueuses a été gênée par l'arbitre pour jouer son coup franc rapidement, cela fait beaucoup. Montpellier ne nous a rien montré à part du jeu long, si une équipe a essayé de jouer c'est bien nous. On est extrêmement déçus pour les joueuses car elles méritaient mieux, au moins le point du match nul. On savait avant le match que Bordeaux avait chuté à domicile contre Metz (1-2) c'est pour cela que l'on voulait jouer une finale aujourd'hui, or on devra la jouer la semaine prochaine à Bordeaux. Je tiens tout de même à féliciter les filles pour leur prestation, elles savent que nous allons nous en sortir en jouant.»

Et.T.

Toutes les comptes rendu