Huit albigeoises ne porteront plus les couleurs tarnaises la saison prochaine. Le club les remercie pour leur abnégation et leur engagement et souhaite qu'elles s'épanouissent dans leur nouveau club.

L'ASPTT Football de l'Albigeois tient à remercier les joueuses qui ont vaillament défendu les couleurs albigeoises cette saison et leur souhaite une bonne continuation dans leur parcours sportif et personnel. 

Qu'elles soient restées 9 mois ou plus de cinq saisons, leur investissement, leurs compétences et leur détermination ont permis d'obtenir une encourageante 6ème place cette saison. Merci mesdames pour ce que vous avez apporté cette saison, à l'équipe, à la section féminine et à l'ensemble du club. 

Aïvi MITCHAÏ

Capitaine de l'ASPTT lors de la saison 2017-2018, Aïvi restera un symbole d'exemplarité lors de ses quatre saisons à Albi. Fille de devoirs, elle composa avec ses homologues, Manon Rouzies et Manon Cazes, une défense solide et redoutée. A 28 ans, elle a décidé d'arrêter sa carrière sportive. Au final, Aïvi aura cumulé soixante-treize matchs de D1, cent vingt-trois de D2, des sélections en Equipe de France U17, U19 et Militaire. Elle aura remportée avec l'équipe Universitaire de Paul Sabatier, le Championnat d'Europe en Turquie en 2011 et les Jeux Universitaires Européens à Cordoba en 2012. Néanmoins, elle reste au club pour développer sa structure administrative et sportive. Actuellement en formation DESJEPS, directeur de structure sportive et au club sur des missions de gestion et développement de la structure.  

aivi mitchai aspttfa1

Manon ROUZIES

Une nouvelle page se tourne à l'ASPTT avec le départ de Manon Rouzies. Arrivée en 2013 du Toulouse FC, Manon aura portée fièrement le maillot albigeois. Alors en D2, elle joue un rôle majeur pour porter l'équipe jusqu'au plus haut niveau national, en 2014. Elle aura donc connu la montée en 2014, le maintien avec David Welferinger et Adoplhe Ogouyon mais également la relégation. Néanmoins, elle sera restée fidèle à Albi cette saison. Redoutable dans le défi physique, elle a également marqué les esprits des spectateurs du stade Rigaud avec son redoutable pied droit comme face à Rodez, lors de la première saison de D1 ou avec son doublé face à Saint-Maur. Manon rejoint la région toulousaine et s'engagera prochainement avec le Toulouse FC. Elle aura jouée plus de 120 matchs avec Albi, pour 14 réalisations.

La réaction de Manon Rouzies : " J'ai vécu une très belle expérience avec l'ASPTT notamment lors de notre montée en D1. Je voudrais tout d'abord remercier le président Bernard Espié pour son dévouement et tout le coeur qu'il met dans ce club. Le club ne pouvant pas exister sans ses bénévoles, je les remercie tous un par un car ce sont des personnes formidables et avec des valeurs que je partage. "

manon rouzies aspttfa

Alexandra RENAULT-FRIH

Arrivée en 2014 avec Tatiana Solanet, en provenance d'Yzeure, pour apporter ses qualités sur le côté gauche, elle aura connu la blessure redoutée par toute footballeuse : la rupture du ligament croisé et ses complications mais également des soucis cardiaques. Malgré tout, Alexandra aura fait preuve de dévouement auprès du club. Elle rejoint le club du Stade Brestois 29 en compagnie d'Arielle Roy-Petitclerc. Les albigeois n'oublieront pas son sourire et sa détermination. En 5 saisons, Alexandra aura jouée 38 matchs avec l'équipe première pour 23 titularisations et aura inscrit 2 buts. 

La réaction d'Alexandra Renault-Frih : " J'ai passé 5 très bonnes saisons à l'ASPTT, ça me fait mal de partir mais j'espère que le club arrivera à atteindre ses objectifs. J'ai rencontré de très belles personnes ici et j'espère les garder près de moi tout au long de ma vie. Je remercie le président, Bernard Espié et les dirigeants d'avoir toujours été là ! "

alexandra renault frih aspttalbi

Arielle ROY-PETITCLERC

Arrivée en 2017 alors qu'elle évoluait sous les couleurs de l'Université de Laval, cette milieu polyvalente s'est immédiatement imposée comme une pièce maîtresse de l'entrejeu albigeois. A l'aise techniquement et avec une excellente vision du jeu, elle jouera un rôle prépondérant, cette saison, sur et en-dehors du terrain. Capitaine de l'ASPTT FA cette saison, elle se lance dans un nouveau projet avec le Stade Brestois 29. Arielle aura disputée 39 matchs sous les couleurs albigeoises lors de ses deux saisons et aura inscrit 5 buts cette année. 

La réaction d'Arielle Roy-Petitclerc : " Albi a été le premier club a m'avoir accueilli dans le monde du football français, un rêve pour moi. Je ne remercierai jamais assez le club, le président, les filles, les bénévoles et les coachs de m'avoir fait vivre deux belles années. Je gerderai un très beau souvenir. J'ai vécu des émotions que jamais je n'aurai cru possible, autant dans des moments de joie que de tristesse. Aujourd'hui, une nouvelle expérience s'offre à moi, et j'emporte tout le bagae et l'expérience que j'ai acquis à Albi. "

asptt fa magsport

Alexia BURTIN, Valentine KIRBACH, Gabriela MORALES, Carla PORTILLO, Assia SIDHOUM

Arrivées en 2018, Valentine (27 ans), Gabriela (23 ans), Carla (23 ans) et Assia (22 ans), elles auront apportées leur volonté, tout au long de cette saison, pour porter Albi au plus haut de la D2. Nous les remercions chaleureusement pour leur investissement et leur implication et leur souhaitons bonne continuation pour leur parcours professionnel et personnel.

Adishatz Mesdames !

Durant les quatre saisons de l'ASPTT en D1 Féminine, les supporters du club albigeois ont pu voir défiler de nombreuses internationales sur la pelouse de Rigaud. Cette Coupe du Monde en France permet au club Albigeois de prendre conscience aux supporters de l'ASPTT de la pléïade d'étoiles qui sont passées par Rigaud. Au final, plus de 50 joueuses présentes à cette Coupe du Monde sont venues à Albi. Récap'.

Les Françaises

Vingt-deux des vingt-trois sélectionnées par Corinne Diacre sont passées sur la pelouse du stade Maurice Rigaud, seule Emelyne Laurent, qui a pourtant évolué sous les couleurs de Montpellier, Lyon et Guingamp manque à l'appel.
Les lyonnaises, Sarah BouhaddiWendie RenardGriedge MbockDelphine Cascarino, Amel MajriEugénie Le Sommer et Amandine Henry ;
les guingampaises, Solène Durand et Julie Debever 
les montpelliéraines, Marion TorrentSakina Karchaoui et Valérie Gauvin 
Kadidiatou DianiGrace Geyoro, Eve Perisset avec le Paris-Saint-Germain ou encore Charlotte Bilbault et Gaëtane Thiney avec le Paris FC sont toutes venues. 
Notons également que Pauline Peyraud-Magnin est venue avec l'OM et Saint-Etienne, Viviane Asseyi avec l'OM et Bordeaux, Aïssatou Tounkara avec le Paris FC, Maeva Clémaron avec l'ASSE et Elise Bussaglia avec l'Olympique Lyonnais.

olympique lyonnais asptt albi

 

Europe

De nombreuses suédoises sont également passées par Rigaud, notamment avec le MHSC : Linda Sembrant, Stina Blackstenius et Sofia Jakobsson mais aussi avec le PSG : Caroline Seger et Kosovare Asllani
Outre Manche, c'est Lucy Bronze, latérale droite de l'Olympique Lyonnais et de l'équipe d'Angleterre qui a foulé la pelouse du stade Rigaud. 
Dzsenifer Marozsan, meneuse de jeu de l'OL et de l'Allemagne, classée troisième au premier Ballon d'Or féminin et lauréate à trois reprises du trophée UNFP de meilleure joueuse du championnat de France. 

dzsenifer marozsan ol asptt

L'équipe d'Espagne compte dans ses rangs Virginia Torrecilla passée à Albi avec le MHSC, Irène Paredes, capitaine de la sélection espagnole et du PSG mais également Jennifer Hermoso qui a évolué sous les couleurs du PSG. 
Les Pays-Bas, avec Shanice Van de Sanden de l'OL et Anouk Dekker, pilier de la défense du MHSC ont également pu démontrer leur talent aux supporters Albigeois. 

 

Afrique

Comment ne pas commencer par Yvonne Leuko, qui a évolué sous les couleurs albigeoises lors de la saison 2017-2018 et qui aura marqué les Albigeois par sa tenacité et son engagement. Elle dispute actuellement la Coupe du Monde sous les couleurs du Cameroun avec Claudine Meffometou Tchneo passée par Rigaud avec Guingamp, Marie Awona, ancienne joueuse de l'ASJ Soyaux et Marlyse Ngo Ndoumbouk qui avait inscrit un doublé avec la VGA Saint-Maur lors de la victoire 4-2 de l'ASPTT en 2015.

Du côté du Nigéria, on retrouve Désiré Oparanozie, capitaine des Super Falcons et n°9 de l'EA Guingamp et Evelyn Nwabuoku également passée par la Bretagne. 

 

Asie

Beaucoup se souviendront de Saki Kumagai, la japonnaise de l'OL, venue à de nombreuses reprises affronter l'ASPTT Albi mais il y eut également Rumi Utsugi, présente avec la sélection japonnaise, passée par le MHSC. 

saki kumagai ol asptt

 

Amérique du Sud 

La sélection brésilienne, que l'Equipe de France devrait rencontrer en 8ème de finale voit cinq de ses représentantes, être passées par Albi. Kathellen Souza avec les Girondines de Bordeaux, FormigaCristiane et Erika avec le PSG et Andressa Alves avec Montpellier.
On retrouve également une chilienne, Christiane Endler, gardienne du Chili, auteure d'une festival d'arrêts, il y a quelques jours face au USA et élue meilleure gardienne de D1, cette saison avec le PSG. 

 

Amérique du Nord

 Deux canadiennes et une américaine sont présentes à cette Coupe du Monde et sont passées sur le terrain de l'ASPTT : Kadeisha Buchanan et Ashley Lawrence. La première avec le maillot lyonnais et la seconde avec le maillot parisien. Une seule américaine, mais pas des moindres puisque c'est la superstar Alex Morgan, en Mars 2017 qui venue faire trembler les filets albigeois lors d'une rencontre face à l'OL.

alex morgan ol asptt

Toutes les Actualités