D2 : Direction la Bretagne

La D2 de l'ASPTT FA va enfin rentrer dans le vif du sujet. Après un mois de préparation, les joueuses de Patrice Garrigues et de Clément Galien vont jouer leur premier match officiel à Brest, ce dimanche à 13h, au stade Paul Ménez. 

Enfin ! Plus d'un mois qu'elles attendent le début de la compétition et le moment tant éspéré arrive. Ce dimanche, les guerrières de l'ASPTT emmené par leur nouvelle capitaine, Arnélia Koutoupot, vont se rendre en Bretagne pour commencer cette saison 2019-2020. Après ce mois de préparation qui a vu les Tarnaises jouer Rodez, grand favori à la montée dans le Groupe A, le Pôle Espoir et l'AS Saint-Etienne, favori pour la montée dans le Groupe B, elles sont fins prêtes. Après avoir peaufiner leur 4-3-3, Garrigues, Galien, Witas et Fau ont varié les plaisirs en testant différents systèmes de jeu. Pour cette Avec les arrivées de Ophélie CordierMarine Louet, Camille Toumi, Lauriane Dessalles, Francine Zouga, Soukaïna Noel ou encore Kaitlyn Johnson et Cloé Marsollier, les entraîneurs Albigeois ne manquent pas d'ambition avec un Top 5 comme objectif affiché. Il aura également fallu pallier les départs de Manon Rouzies, Alexia Burtin, Valentine Kirbach, Carla Portillo, Gabriela Morales, Alexandra Renault-Frih et Arielle Roy-Petitclerc. Concernant les deux dernières citées, les retrouvailles ne vont pas tarder à se faire puisque ce sera dès cette première journée. En effet, l'ancienne capitaine Albigeoise et l'expérimentée arrière gauche ont pris la direction du Stade Brestois 29 dont la section masculine évolue au plus haut niveau national, en Ligue 1. Pour cette préparation, les Brestoises ont effectué trois matchs de préparation face à l'EA Guingamp (D1), La Roche/ Yon (D2) et une R1. Le bilan est le suivant : une victoire (6-0 face à la R1) et deux défaites (3-0 face à Guingamp ; 5-1 face à La Roche). Pas étonannt pour une équipe qui a connu de nombreux changements à l'intersaison avec les arrivées, entre autres de Océane Grange (Grenoble), Winnie Mapangou, Myriam Zanoubi (Saint-Etienne), Alexandra Banner (Vendenheim) et dernièrement Angel Krell, une américaine arrivant de l'Illinois.

Les retrouvailles avec Albi pour Alexandra Renault-Frih

alexandra renault frih

A 29 ans, la native de Meulan a décidé de tenter l'expérience bretonne, elle qui a passé cinq saisons sous le maillot Jaune & Rouge de l'ASPTT. Nous avons pu la rencontrer avant des retrouvailles attendues. 

Alex, tu as passé de belles années à Albi. Quel est ton ressenti avant de retrouver l'ASPTT ?

ARF : C'est sûr que ça va me faire bizarre de retrouver l'équipe et le staff en face de moi mais je vais tout faire pour que la préparation de ce match soit la même que toutes les autres. 

Justement, comment se passe ton adaptation dans ton nouveau club, le SB29 ?

ARF : Sincèrement, ça se passe très bien. Je suis arivée fin Août pour des raisons personnelles mais l'équipe et l'encadrement m'ont très bien accueilli. Je pense réellement m'épanouir ici tant sur le plan sportif que le plan personnel. J'ai vraiment hâte de commencer le championnat. 

C'est un nouveau départ pour toi, quels sont tes objectifs pour cette nouvelle saison ?

ARF : J'espère vraiment reprendre du temps de jeu, reprendre confiance en moi et surtout prendre du plaisir. Après, concernant les objectifs de l'équipe, je vais les garder pour moi ...

L'ASPTT veut idéalement se lancer

Du côté des Albigeoises, c'est un véritable groupe de soldats que sont entrain de créer les entraîneurs de l'ASPTT. Outre la merveilleuse ambiance qui règne dans ce groupe, Garrigues et Galien attendent surtout de grandes performances sur le terrain et c'est ce qu'ils voudront voir à Brest, dès la première journée. 

Toutes les Actualités